GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: explosion au gaz meurtrière dans un immeuble dans l'Oural

    media Des secouristes russes tentent de retrouver des habitants dans les décombres de l’immeuble d’appartements qui s'effondré après une explosion due au gaz à Magnitogorsk, le 31 décembre 2018. Relief/Handout via REUTERS

    Une forte explosion a retenti lundi 31 décembre à l’intérieur d’un immeuble d’habitation de neuf étages situé à Magnitogorsk, dans le sud de la Russie. L’explosion est sans doute due au gaz. Le bilan fait état de 4 morts, mais il pourrait s’alourdir, car de nombreux résidents de l’immeuble manquent à l’appel.

    Les secouristes travaillent à déblayer les décombres pour tenter de retrouver les 79 habitants portés disparus. Les opérations sont d’autant plus délicates que les températures sont glaciales. Le mercure affichait -18 degrés au moment de l’explosion et des températures avoisinant les -23 degrés sont attendues cette nuit dans cette cité industrielle située dans l'Oural, à 1 700 km à l'est de Moscou..

    Selon les autorités locales, 120 personnes étaient enregistrées dans la partie de l’immeuble qui s’est effondrée. Les appartements voisins dans cette longue barre d'immeubles, ont été évacués par précaution à cause notamment des risques d'effondrement.

    Vladimir Poutine est sur place 

    Jusque-là, 16 personnes ont pu être évacuées, quatre ont été retirées des décombres, quinze autres n’étaient pas présentes au moment de l’explosion. La déflagration qui a détruit 48 appartements s’est produite au petit matin, alors que la plupart des résidents de l’immeuble dormaient encore.

    La piste privilégiée par les autorités est celle d’une explosion due au gaz, un phénomène, malheureusement courant en Russie, les normes de sécurité étant souvent ignorées.

    Des secouristes et des brigades cynophiles ont été envoyés en renfort de Moscou. Vladimir Poutine qui est arrivé sur place a également chargé ses ministres des Situations d’urgence et de la Santé de se rendre sur les lieux pour coordonner personnellement les opérations de recherche.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.