GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
    • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
    • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
    • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
    • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
    • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves
    Amériques

    Espion présumé: Londres met en garde Moscou après l'arrestation de l'ex-Marine

    media La prison de Lefortovo, à Moscou, où l'ancien Marine Paul Whelan est actuellement détenu. REUTERS/Shamil Zhumatov

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a mis en garde Moscou ce vendredi 4 janvier contre un « jeu d'échecs diplomatique » après l'inculpation pour « espionnage » de l'ex-Marine Paul Whelan. Ce dernier possède la triple nationalité américaine, britannique et irlandaise.

    « Nous n'acceptons pas que des personnes soient utilisées dans un jeu d'échecs diplomatique, a déclaré M. Hunt sur la BBC, précisant que le Royaume-Uni n'avait pas encore obtenu l'accès consulaire à Paul Whelan. Nous sommes tous très inquiets pour lui et sa famille. » Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a précisé que le Royaume-Uni avait reçu « une demande d'assistance de sa part ».

    « C'est un sujet britannique. Les Britanniques ont envoyé une demande de visites consulaires. On y travaille », a réagi la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, citée par l'agence de presse officielle TASS. Selon une source officielle interrogée par l'AFP, l'américain Paul Whelan détient également un passeport irlandais. Jeudi 3 janvier, son avocat, Vladimir Jerebenkov, a annoncé que la justice russe avait inculpé d'« espionnage » son client, arrêté à Moscou le 28 décembre, dans un contexte déjà lourd d'affaires de ce type entre la Russie et les Occidentaux.

    Il encourt jusqu'à 20 ans de prison

    Sa mise en détention provisoire a été ordonnée avant son procès. L'avocat a dit avoir fait appel de cette décision et demandé sa remise en liberté sous caution. Les services de sécurité russes (FSB) affirment avoir arrêté Paul Whelan « pendant qu'il commettait un acte d'espionnage », ce qu'il dément. Il encourt une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans de prison.

    Agé de 48 ans, Paul Whelan est le directeur de la sécurité internationale du groupe BorgWarner, un fabricant de pièces détachées dans le secteur automobile dont le siège se trouve près de Détroit, aux Etats-Unis, selon son frère David Whelan. Déjà tendues, les relations diplomatiques entre le Royaume-Uni et Londres se sont envenimées depuis l'empoisonnement d'un ex-agent double russe et de sa fille en Angleterre en mars 2018. Cette attaque a été attribuée par le Royaume-Uni à la Russie, qui a toujours nié.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.