GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Aujourd'hui
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Sri Lanka: le gouvernement accuse un mouvement islamiste local d'être derrière les attentats du dimanche de Pâques
    Dernières infos
    Europe

    Brexit: les députés britanniques infligent un camouflet à Theresa May

    media La Première ministre britannique Theresa May, le 9 décembre 2018 à Londres. Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

    La Chambre des Communes a voté ce mardi 8 janvier une mesure contraignant le gouvernement britannique à obtenir un feu vert explicite du Parlement pour le cas d'un Brexit sans accord.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Dans une démonstration de force, les députés britanniques ont infligé ce mardi soir une défaite humiliante à Theresa May. Par 303 voix contre 296, ils ont adopté un amendement qui limite les pouvoirs financiers du gouvernement en cas de sortie de l’UE sans accord. Les députés entendent ainsi ne pas se laisser intimider par l’équipe de la Première ministre qui brandit de plus en plus la menace d’un « no deal » dévastateur pour l’économie du pays s’ils n’acceptent pas son texte.

    Ce vote a eu lieu alors que les membres du Parlement reprennent ce mercredi leurs débats sur l’accord de sortie de l’Union européenne pour un vote le 15 janvier. Le vote sur ce texte très controversé avait été reporté par Theresa May en décembre face à une défaite annoncée. Mais si la chef du gouvernement espérait qu’avec le temps et la perspective inquiétante d’un Brexit sans accord, l’opposition à son texte de retrait s’émousserait, il n’en est rien. Les députés sont toujours déterminés à voter contre.

    Les élus s’inquiètent par ailleurs publiquement des pressions, voire de la franche hostilité qu’ils subissent de la part des protestataires aux abords du Parlement. Dans une lettre envoyée à la patronne de la police londonienne, une cinquantaine de députés disent craindre pour leur sécurité face aux agissements d’individus liés à l’extrême droite qui les ont violemment pris à partie ainsi que des journalistes sans que la police n’intervienne.

    Scotland Yard a depuis renforcé son dispositif autour de Westminster et donné de nouvelles consignes à ses policiers dans un climat à nouveau délétère à l’approche du vote prévu désormais le 15 janvier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.