GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 23 Janvier
Jeudi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot/Fichage ethnique: la Ligue inflige au PSG une amende de 100000 euros
    • L'astronaute Thomas Pesquet devrait retourner «très bientôt» dans l'espace (ministre)
    • Disparition de Sala: les opérations de recherche ont été suspendues (police)
    Europe

    Migrants: Avramopoulos se rendra prochainement à Rome

    media Le commissaire européen chargé des migrations, Dimitris Avramopoulos, à Bruxelles, le 16 novembre 2016. EMMANUEL DUNAND / AFP

    En Italie, un compromis a finalement été trouvé au forceps pour participer à la répartition des migrants du Sea Watch aux côtés de huit autres Etats européens en accueillant une dizaine de migrants. Les dissensions et les tensions politiques au sein du gouvernement populiste italien sont suivies de près par la Commission européenne qui espère faire progresser la réforme de la politique d’asile de l’UE. Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé des migrations, se rendra lundi à Rome pour tenter d’obtenir le soutien du gouvernement italien.

    De notre bureau à Bruxelles,

    Pour la Commission européenne, l’accord survenu au sein du gouvernement italien est évidemment un soulagement puisque pour l’instant ne fonctionnent en Europe que ces solutions au cas par cas basées sur la bonne volonté des Etats.

    Mais pour la Commission européenne ces solutions compliquées à négocier doivent être remplacées par une politique d’asile qui rendrait inutiles les tractations au cas par cas. Et c’est cette réforme du règlement européen, surnommé règlement de Dublin, que Dimitris Avramopoulos, le commissaire européen chargé des migrations, va chercher à faire progresser à Rome.

    « Actuellement, le règlement de Dublin fait peser le fardeau sur les épaules de quelques Etats seulement. Un règlement de Dublin réformé qui amènerait un équilibre entre responsabilité et solidarité est la seule solution structurelle et nous continuerons à pousser en ce sens. C’est le bon moment pour le faire et croyez-moi, c’est l'une de mes ambitions si je veux léguer quelque chose à l’Europe du futur », assure-t-il.

    Dimitris Avramopoulos se propose dans l’immédiat d’aider l’Italie à obtenir le départ des migrants que d’autres pays européens se sont engagés à accueillir, un moyen pour le Commissaire européen de démontrer à Rome que l’Union européenne peut fonctionner et de se chercher des alliés au sein du gouvernement italien.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.