GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La Roumanie toujours pas dans l'espace Schengen

    media La Première ministre roumaine Viorica Dancila et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Bucarest, le 11 janvier 2019. M. Juncker a lancé une série de mises en garde à Bucarest pour sa première présidence de l'UE. Inquam Photos/Octav Ganea via REUTERS

    La Roumanie vient de prendre la présidence tournante de l'UE pour les six mois à venir. La Roumanie qui a adhéré à l'UE en 2007, mais qui ne fait toujours pas partie de l'espace Schengen. Un sujet qui a largement dominé le lancement officiel de cette présidence qui a eu lieu ce vendredi à Bucarest.

    Avec notre envoyée spéciale à Bucarest, Joana Hostein

    De la frustration. Voilà ce que ressentent les Roumains parce qu'ils ne peuvent toujours pas voyager librement, sans passeport et sans contrôle dans l'espace Schengen. Ce sont les mots du président roumain Klaus Iohannis. Et pourtant, rappelle-t-il, le pays est prêt depuis 2011.

    Des pays s'opposent

    Les conditions techniques sont remplies depuis cette date-là, mais plusieurs pays s'y opposent. Les Pays-Bas en tête. Les autorités néerlandaises doutent de la capacité de la Roumanie à assurer un réel contrôle aux frontières contre l'immigration illégale, contre les différents trafics.

    Pour le président du Parlement européen, il est temps que ces pays revoient enfin leur position. « J’adresse un appel aux Etats membres qui bloquent cette adhésion et j’invite à modifier leur position. L’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarieà l’espace Schengen sera bénéfique pour la sécurité de tous les pays européens. Et j’espère qu’elle sera conclue sous votre présidence », a déclaré Antonio Tajani.

    Entrée dans Schengen peu probable

    Mais il paraît peu probable que la Roumanie rejoigne l'espace Schengen avant la fin de la présidence roumaine en juillet. Les dérives du pays en matière d'Etat de droit ne devraient guère encourager les pays récalcitrants à lever leur veto.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.