GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    La ministre des Affaires européennes dénonce l'attitude de Luigi Di Maio

    media Nathalie Loiseau, ministre en charge des Affaires européennes. AFP/Ludovic Marin

    Les partis nationalistes veulent détruire l'Union européenne de l'intérieur, a dénoncé mardi à Strasbourg la ministre française chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau. Elle s'en est également prise au vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio.

    La semaine dernière, le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini apportait son franc soutien aux « gilets jaunes » français. Lundi, c'est à Strasbourg que son collègue Luigi Di Maio s'est rendu pour dire tout le mal qu'il pensait de la capitale alsacienne.

    Lors de ces deux incidents, la riposte française est venue de la bouche de la ministre des Affaires européennes. « Les partis nationalistes sont des agrégations d'égoïsmes nationaux qui ne conduisent pas un projet européen », a jugé Nathalie Loiseau au cours d'un point de presse au Parlement européen mardi. Ajoutant : « Ils veulent investir l’Union européenne pour la détruire de l’intérieur. Ce n’est pas quelque chose que nous allons laisser faire. »

    Nathalie Loiseau a déploré le comportement du vice-président du Conseil italien et chef du Mouvement 5 Etoiles. Celui-ci a enregistré lundi devant le siège du Parlement à Strasbourg un message en vue de la campagne pour les Européennes qui doivent avoir lieu du 23 au 26 mai prochain. Il y dénonce le coût pour les contribuables de l’entretien d’un bâtiment utilisé une fois par mois. Le dirigeant italien pointe « un symbole de l'arrogance de ceux qui ont déclaré la guerre au gouvernement italien pour son budget ».

    La ministre française a donc défendu Strasbourg et le Parlement européen :

    Je voudrais lui rappeler que Strasbourg c'est la capitale de la démocratie européenne, je voudrais lui rappeler qu'ici on traite de démocratie, on traite de droits de l'homme, on est proche des citoyens...

    Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes 16/01/2019 - par Quentin Dickinson Écouter

    Avec AFP

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.