GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Kosovo: Le Parlement a été dissous par les députés, signale l'AFP
    • Syrie: le régime va permettre aux civils de sortir de la province d'Idleb (agence officielle Sana)
    • Chine: des morts et des disparus dans des coulées de boue dans une région montagneuse du sud-ouest du pays (autorités)
    • Inde: spectaculaire arrestation de Palaniappan Chidambaram, ancien ministre des Finances devenu l'un des leaders de l'opposition
    • Ce 22 août, la Russie a lancé «Fiodor», son premier robot humanoïde, vers la Station spatiale internationale
    • Texas: douzième exécution depuis le début de l'année aux États-Unis
    Europe

    Brexit: à Bruxelles, le scepticisme domine et les plans d'urgence se multiplient

    media La Première ministre britannique Theresa May photographiée lors du sommet européen du 13 décembre 2018 à Bruxelles. REUTERS/Francois Lenoir/File Photo

    Le Parlement britannique se prononcera le 29 janvier sur le « plan B » que va lui présenter la Première ministre Theresa May après le rejet massif de l'accord de Brexit qu'elle a négocié à Bruxelles. En attendant, les partenaires européens préparent leurs plans pour faire face aux effets d'une sortie sans accord, notamment en matière de circulation des biens et personnes.

    Avec notre correspondant à Strasbourg,  Quentin Dickinson

    Dans les milieux européens, on n’envisage pas l’avenir immédiat avec un optimisme démesuré.

    Des solutions avancées ici ou là pour sortir de l’impasse du Brexit ? Un nouveau référendum est impossible à organiser dans les délais ; des législatives anticipées ne règleraient rien ; retarder le Brexit au-delà du 29 mars serait juridiquement contestable et, de façon surréaliste, obligerait le Royaume-Uni à participer aux élections européennes ; quant à prolonger la période de transition au-delà du 31 décembre 2020, ce ne serait possible que si le Parlement britannique adopte l’accord qu’il a rejeté massivement mardi.

    Voilà pourquoi, au niveau européen comme au niveau national, des plans d’urgence sont actuellement mis au point à la hâte, pour répondre à l’engorgement des ports britanniques, de la République d’Irlande et des pays de l’UE sur la mer du Nord, pour gérer les foules dans les aérogares en attende de vols en nombre très réduit vers la Grande-Bretagne, pour dégager des zones de stockage de matériel ou de pièces détachées en transit vers le Royaume-Uni, et pour promulguer un statut pour les ressortissants britanniques installés dans les pays de l’UE.

    → À relire : L'Etat français dévoile son plan en cas de Brexit sans accord

    Mais ces mesures sectorielles provisoires ambitionnent simplement d’atténuer le chaos et ne pourront le juguler entièrement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.