GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: il y a au moins treize morts dans une mine d'or en Sibérie après la rupture d'un barrage (officiel)
    • SNCF: trafic perturbé ce samedi, «situation très sensiblement identique» à celle de vendredi (direction)
    • Le président du Chili décrète l'état d'urgence dans la capitale après une journée d'émeutes (officiel)
    Europe

    Commerce: Bruxelles veut enterrer la hache de guerre avec les Etats-Unis

    media La commissaire européenne au Commerce Cecila Malmström à Bruxelles, le 18 janvier 2019. EMMANUEL DUNAND / AFP

    La Commission européenne a présenté ce vendredi 18 janvier à Bruxelles son plan pour relancer les relations commerciales avec les Etats-Unis en levant notamment les droits de douanes sur les produits industriels.

    Avec notre correspondante à Bruxelles,Joana Hostein

    Objectif : éviter de nouvelles tensions commerciales avec les Etats-Unis après la guerre sur l’acier et l’aluminium. Dans le document qu'elle publie aujourd'hui, la Commission européenne détaille les bienfaits d'une libéralisation des échanges commerciaux entre l'Union européenne et les Etats-Unis. En supprimant les barrières douanières sur les biens industriels, les exportations européennes vers les Etats-Unis augmenteraient de 10 %, fait-elle valoir. Et en Europe près de 5 millions d'emplois sont liés à ces exportations.

    Mais la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström insiste : il s'agit d'une libéralisation limitée des échanges. « Il ne s'agit pas d'un accord de libre-échange traditionnel. Ce n'est pas un nouveau TTIP. Il s'agit d'une proposition limitée qui ne concerne que les tarifs douaniers sur les biens industriels et qui sera bénéfique pour les Européens et les Américains. Et nous n'allons pas inclure les produits agricoles », précise-t-elle.

    En excluant l'agriculture de ces négociations, la Commission veut s'épargner un nouveau débat sur l'importation de poulet chloré ou d'OGM, en pleine campagne pour les élections européennes.

    Avec le plan présenté ce vendredi, Bruxelles veut avant tout enterrer la hache de guerre, les taxes américaines sur l'acier et l'aluminium toujours en application. Et éviter à tout prix la mise en place de taxes sur les voitures européennes, qui frapperaient de plein fouet l'industrie automobile allemande, et qui sont toujours dans l'air du temps côté américain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.