GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • G7: Emmanuel Macron appelle les anti-G7 «au calme» et les invite «à résoudre les problèmes ensemble»
    • L'Union européenne ripostera si les Etats-Unis taxent le vin français, annonce Donald Tusk, le président du Conseil européen
    • Un accord UE-Mercosur est «difficilement» imaginable quand l'Amazonie brûle, avertit Donald Tusk (UE)
    • G7: Donald Trump est arrivé en France pour participer au sommet
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Amériques

    L'armée russe estime le missile contesté 9M729 conforme au traité nucléaire INF

    media Le missile russe 9M729 est au centre d'une controverse opposant Moscou et Washington. (Photo d'illustration) Sputnik/Mikhail Klimentyev/Kremlin via REUTERS

    L’armée russe a assuré mercredi 23 janvier que le missile russe contesté par les Etats-Unis, qui menacent de se retirer du traité INF interdisant l'usage de missiles d'une portée de 500 à 5 500 km, respecte bien les termes de ce traité nucléaire.

    « La portée maximale du missile 9M729 [...] est de 480 km », a affirmé à la presse l'un des hauts responsables de l'armée russe, le général Mikhaïl Matveevski, en évoquant ce système russe de missiles terrestres pouvant être porteur d'une tête nucléaire.

    Le traité INF de 1987, en abolissant l'usage des missiles d'une portée de 500 à 5 500 km, avait mis un terme à la crise des euromissiles déclenchée dans les années 1980 par le déploiement des SS-20 soviétiques à têtes nucléaires ciblant les capitales occidentales.

    En octobre, le président américain Donald Trump a annoncé l'intention de se retirer de cet accord, au motif que Moscou ne le respectait pas. La Russie a estimé ces accusations « sans fondement » et a accusé en retour Washington de violer ce traité.

    Un ultimatum de 60 jours

    Le mois dernier, Washington a imposé à Moscou un ultimatum de 60 jours pour se conformer au traité INF, sous peine de lancer en février la procédure de retrait. Le cœur du conflit actuel est le 9M729 russe, un missile terrestre pouvant être porteur d'une tête nucléaire et, selon les Etats-Unis et l'Otan, d'une portée supérieure à 500 km.

    Pour sa part, la Russie assure vouloir « sauver » le traité INF et affirme avoir proposé à la partie américaine une « série de mesures concrètes » sur les missiles 9M729 qui permettraient, selon Moscou, d'« écarter toute suspicion sur la non-conformité à ce traité ».

    Après les premières menaces de Washington, Vladimir Poutine avait mis en garde contre un retour à la course aux armements, promettant que la Russie développerait de nouveaux missiles en cas de retrait américain.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.