GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Ukraine: l'ex-président Ianoukovitch condamné à 13 ans de prison

    media Les avocats du président ukrainien déchu, Viktor Ianoukovitch, (à gauche) et des procureurs (à droite) écoutent un panel de trois juges (C) alors qu'ils rendent le verdict, le 24 janvier 2019, à Kiev. GENYA SAVILOV / AFP

    Un tribunal de Kiev a rendu jeudi 24 janvier son verdict dans le procès par contumace de l’ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch. Il est condamné pour haute trahison à 13 ans de prison. Il vit en exil en Russie depuis sa fuite en 2014, à la suite de la victoire de la révolution du Maïdan. Il ne purgera pas sa peine. Mais le verdict n’en reste pas moins symbolique.

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    La péninsule de Crimée annexée, les régions de l’Est en guerre, plus de 13 000 morts selon l’ONU, et il est condamné à 13 ans de prison pour haute trahison. L’ancien président autoritaire Viktor Ianoukovitch est reconnu coupable d’avoir demandé à Vladimir Poutine d’intervenir militairement en Ukraine. Pourtant, il ne passera probablement aucun jour derrière les barreaux.

    Ce procès par contumace est décrié par beaucoup d’Ukrainiens comme une farce. Viktor Ianoukovitch lui-même a snobé les dernières convocations du tribunal par vidéoconférence, et a dénoncé une « persécution politique ».

    Le procureur général, Iouriy Loutsenko, a fait de son cas un marqueur de sa détermination à « expurger les crimes de l’ancien régime ». Beaucoup en Ukraine le soupçonnent cependant d’une justice en trompe-l’oeil : condamner l’ancien tyran déchu serait facile, alors que dans le même temps, beaucoup d’autres anciens dignitaires corrompus bénéficient d’une impunité scandaleuse.

    Toujours est-il que le verdict est accueilli comme une évidence bienvenue, une petite compensation qui permet de panser certaines blessures des cinq dernières années.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.