GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Hongrie: un accord salarial met fin à une grève massive chez Audi

    media Audi, l'un des plus importants exportateurs en Hongrie, emploie quelque 13000 personnes dans la ville de Gyor (ouest), où il fabrique des moteurs depuis 1994. REUTERS/Regis Duvignau

    Mercredi soir, après sept jours d’une grève massive à l’usine Audi à l’ouest de la Hongrie, l’industriel allemand a accordé une hausse de salaire de 18%. Les salariés ont aussi obtenu l’assurance qu’ils auraient au moins un week-end libre par mois. C’est une nette victoire pour les syndicats hongrois. La loi « esclavagiste » votée par la majorité d’Orban les a unis et galvanisés.

    Avec notre correspondante à Budapest,  Florence Labruyère

    C’est une victoire pour le syndicat des ouvriers de l’usine Audi. Ils demandaient une hausse de salaire de 18%, ils l’ont obtenue. Les ouvriers exigeaient aussi d’avoir au moins un week-end libre par mois, là encore la direction du groupe allemand a cédé.

    Seul point sur lequel le syndicat a lâché du lest : l’augmentation du bonus sous forme de chèque-déjeuner sera moins importante que prévu.

    Les syndicats hongrois reprennent des couleurs. En décembre, la majorité d’entre eux étaient descendus dans la rue pour protester contre la nouvelle loi de travail, votée par la droite majoritaire de Viktor Orban.

    La loi autorise les entreprises à imposer jusqu’à 400 heures supplémentaires par an, tout en les payant trois ans plus tard. 400 heures de plus, cela revient à travailler tous les samedis. Cette loi a cristallisé les mécontentements. Elle a uni les syndicats et les a rendus plus combatifs que jamais.

    La fronde sociale pourrait s’étendre aux enseignants et aux fonctionnaires. Ils ont prévu une grève le 14 mars prochain.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.