GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
Aujourd'hui
Dimanche 24 Février
Lundi 25 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Italie: à Gênes, un premier tronçon du pont Morandi a été découpé

    media Le pont Morandi vu depuis le périmètre de sécurité. REUTERS/Massimo Pinca

    Ce samedi 9 février, un premier tronçon du pont Morandi à Gênes a amorcé sa descente après avoir été découpé et devrait toucher terre dans l'après-midi. L'opération, délicate, donne un coup d'envoi concret au démantèlement de l'ouvrage dont l'écroulement partiel avait fait 43 morts en août 2018.

    Il a fallu toute la journée du vendredi 8 et une partie de la nuit du vendredi au samedi 9 février pour découper un premier segment de 36 mètres de long, de 18 mètres de large et de près de 1 000 tonnes des restes du pont Morandi, qui doit désormais être déposé 48 mètres plus bas. Les responsables du chantier ont expliqué que ce tronçon allait descendre à une vitesse d'environ 5 mètres par heure.

    Contrepoids

    Une fois au sol, il sera utilisé comme contrepoids pour les opérations de démontage des autres portions de la route, avant une destruction des piliers à la dynamite. Les opérations de démantèlement du pont devraient durer au moins six mois, avec une soixantaine de personnes s'activant jour et nuit sur le chantier pour respecter les délais et passer rapidement à la reconstruction.

    Un nouvel ouvrage en avril 2020

    Le gouvernement a promis que le nouveau viaduc autoroutier en acier et en béton, dessiné par l'architecte italien Renzo Piano, serait ouvert à la circulation en avril 2020. Le 14 août 2018, une partie du pont Morandi, du nom de l'architecte qui l'a conçu dans les années 1960, s'était subitement effondrée, entraînant dans sa chute véhicules et passagers, locaux comme étrangers, travailleurs ou sur la route des vacances, parmi lesquels quatre enfants.

    (avec AFP)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.