GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
Aujourd'hui
Vendredi 22 Février
Samedi 23 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'affaire Skripal trouve-t-elle une ramification en Bulgarie?

    media Des inspecteurs de l'OIAC à Salisbury sur les lieux de l'attaque au poison contre l'ex-espion Sergueï Skripal et de sa fille. REUTERS/Peter Nicholls

    Le Parlement bulgare annonce qu’il va se saisir d'informations selon lesquelles un agent du renseignement militaire russe pourrait être lié à l'empoisonnement d'un homme d'affaires et de son fils en Bulgarie. Un suspect qui aurait aussi joué un rôle dans l’affaire Skripal au Royaume-Uni.

    L’homme en question possède un passeport au nom de Sergueï Fedotov, selon le site d’investigation Bellingcat et le journal russe en ligne Insider.

    Fausses identités

    C’est sans doute un nom d’emprunt. C’est aussi sous de fausses identités qu’ont opéré deux autres agents du renseignement militaire russe auxquels les autorités britanniques ont attribué l'empoisonnement de Sergueï Skripal et sa fille, à Salisbury en mars dernier.

    Fedotov, qui pourrait être le troisième homme de l’affaire, a pris le même avion que ces deux officiers du GRU pour gagner Londres. Deux jours plus tard, Serguei et Ioulia Skripal s’effondraient sous l’effet d’un puissant agent innervant de conception soviétique.

    Ce même Fedotov avait, par le passé, voyagé avec les deux premiers suspects de Salisbury, à Prague notamment. Mais c’est un voyage à Sofia qui intéresse maintenant les enquêteurs.

    Séjour bulgare

    Selon Bellingcat, Sergueï Fedotov y a atterri en provenance de Moscou le 24 avril 2015. Quatre jours plus tard, Emilian Gebrev, un homme d’affaires dans le secteur de l’armement, et son fils, étaient hospitalisés, victimes d’un mystérieux empoisonnement. Fedotov repartait le jour même pour Moscou via Istanbul, alors qu’il avait un billet pour un vol direct deux jours plus tard.

    Des informations désormais entre les mains des responsables bulgares : le chef du groupe parlementaire du parti conservateur au pouvoir indique qu'une commission auditionnera jeudi, les services de renseignement pour tenter d'y voir plus clair.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.