GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Février
Vendredi 15 Février
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Aujourd'hui
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Ukraine: un élu régional inculpé pour le meurtre à l'acide d'une militante

    media Maifestation de solidarité à Kiev après l'attaque dont avait été victime Kateryna Gandziouk, fin 2018. Genya SAVILOV / AFP

    Le président du conseil de la région de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, a été mis en examen pour avoir commandité le meurtre d’une militante anti-corruption. Kateryna Gandziouk, 33 ans, avait été attaquée à l’acide en juillet 2018. Elle avait succombé à ses blessures en novembre. Elle est devenue le symbole des attaques à répétition visant journalistes et défenseurs des droits de l’homme dans le pays.

    Avec notre correspondant à Kiev,  Sébastien Gobert

    Pour le procureur général, c’est le triomphe d’une enquête longue et complexe. L’attaque meurtrière avait impliqué plusieurs criminels, des soutiens politiques et des financements d’un patron du crime organisé.

    Le président du conseil régional de Kherson, Vladyslav Manguer, était visiblement la pièce manquante du puzzle assassin. Mais l'annonce de sa mise en examen n’apaise pas la société civile.

    Tout d’abord parce que l’enquête a une coloration politique douteuse, à quelques semaines de l'élection présidentielle prévue en mars prochain.

    Vladyslav Manguer est un membre du parti de Ioulia Timochenko, la grande rivale du président Petro Porochenko, le parrain politique du procureur général.

    Ensuite parce que l’affaire n’a été prise au sérieux à Kiev qu’après une série de protestations en Ukraine et à l’étranger.

    La plupart des enquêtes sur les dizaines d’attaques visant des militants anti-corruption et défenseurs des droits de l’homme ne produisent en revanche pas autant de résultats.

    A travers le succès du procureur général, beaucoup dénoncent donc la sélectivité de la justice, phénomène récurrent en Ukraine.

    ► Réécouter : Inquiétudes sur la liberté de la presse en Ukraine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.