GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Espagne: 200000 manifestants à Barcelone contre le procès des indépendantistes

    media Les manifestants brandissaient le drapeau séparatiste catalan bleu, rouge et jaune, ainsi que des pancartes: «Liberté pour les prisonniers politiques». Barcelone, le 16 février 2019.. REUTERS/Juan Medina

    Deux cent mille personnes, selon la police, ont manifesté samedi à Barcelone contre le procès de douze dirigeants indépendantistes pour la tentative de sécession de la Catalogne en octobre 2017. Une des oratrices dans ce rassemblement, organisé par des partis et des associations séparatistes, a évalué pour sa part à 500 000 le nombre de participants.

    Avec notre correspondante à Barcelone,  Elise Gazengel

    Les indépendantistes catalans se sont une nouvelle fois réunis en masse ce samedi à Barcelone. Tout au long de la Gran Via, sur plus d’un kilomètre, ils étaient 200 000, selon la police locale, à manifester sous le slogan « l’autodétermination n’est pas un délit ».

    En tête de cortège, le président catalan Quim Torra accompagné de l’ensemble de ses ministres régionaux ainsi que d’autres partis politiques et des leaders d’associations. Une unité moins habituelle ces derniers mois, vue comme un symbole.

    Pour les manifestants, ce qu’ils appellent « l’esprit du référendum » du 1er octobre dernier doit être retrouvé en l’honneur des accusés catalans jugés cette semaine à Madrid.

    « Nous nous devons d'être là puisque nous ne pouvons rien faire d'autre chose pour eux, ça semble symbolique mais pour nous, ça nous aide », assure Imna Rafel, retraitée venue de Cambrils, à plus de 100 km de la capitale catalane.

    Dans la foule, les Catalans habitués à ce genre de mobilisation scandaient le désormais traditionnel « liberté pour les prisonniers politiques » et portaient des pancartes à leurs effigies.

    « Si on manifeste de plus en plus, ils verront qu'en Catalogne on soutient nos prisonniers, en fin de compte, s'ils sont en prison c'est pour nous, parce que nous leur avions dit que nous voulions voter », explique, pancarte autour du cou, Pilar Girones.

    Sur scène, enfin, les discours - critiquant durement la justice espagnole - étaient entrecoupés de vidéos projetées sur grand écran rappelant notamment les différents grands mouvements protestataires dans le monde. L’une d’entre elles concluait sous les applaudissements : « Nous n’oublierons jamais le 1er octobre et si c’était à refaire, nous le referions 

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.