GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
Aujourd'hui
Mardi 28 Mai
Mercredi 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Royaume-Uni: la jihadiste Shamima Begum déchue de sa nationalité

    media Renu, grande sœur de Shamima Begum, tenant une photo de sa cadette en 2015. LAURA LEAN / POOL / AFP

    Londres a décidé de retirer sa nationalité britannique à Shamima Begum, cette jeune fille qui avait rejoint le groupe Etat islamique en Syrie à l’âge de 15 ans et souhaite désormais rentrer au Royaume-Uni. Sa famille entend examiner toutes les voies légales pour contester cette décision.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Le sort de Shamima Begum divise les Britanniques . La jeune femme, aujourd’hui âgée de 19 ans, a perdu ses deux premiers enfants de maladie et réclame de la compassion pour retourner à Londres. Mais ses déclarations sans état d’âme sur l’attentat de Manchester « en représailles », selon elle, aux attaques contre le groupe Etat islamique - qu’elle dit ne pas regretter d’avoir rejoint -, ont provoqué un tollé au Royaume-Uni et retournent l’opinion contre elle.

    Parade légale

    Sous une intense pression, le ministre de l’Intérieur avait déjà exclu son retour. Sajid Javid a désormais trouvé une parade légale et a déchu Shamima Begum de sa nationalité britannique. Le Home Office, le ministère de l'Intérieur outre-Manche a, en effet, le pouvoir de retirer à un citoyen sa nationalité s’il estime que la décision relève de l’intérêt général et à condition qu’elle ne le rende pas apatride.

    Shamima Begum a des origines bangladaises mais affirme ne pas avoir de passeport et n’être jamais allée au Bangladesh où sa famille n’a plus aucun lien de parenté. La situation pour le bébé dont elle vient d’accoucher est encore plus compliquée : le père étant Néerlandais, l’enfant peut en théorie posséder les trois nationalités.

    Vers une procédure en appel

    La famille de Shamima Begum a l’intention de faire appel. Une procédure qui pourrait s’avérer très longue et implique qu’en attendant la jeune femme resterait cantonnée dans le camp de réfugiés du nord-est syrien où elle se trouve actuellement comme des centaines de proches de jihadistes du groupe Etat islamique ayant fui les combats.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.