GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Hongrie: les excuses de Viktor Orban au PPE

    media Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a présenté des excuses par écrit à ses partenaires du Parti populaire européen (PPE) pour éviter l'expulsion de son parti Fidesz du groupe conservateur au Parlement européen. ATTILA KISBENEDEK / AFP

    Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, met de l’eau dans son vin. Il a présenté ses excuses au Parti populaire européen (PPE), le groupe conservateur du Parlement européen auquel appartient le parti d’Orban. Menacé d’exclusion par le PPE, dont plusieurs membres se sont indignés après la campagne d’affichage menée en Hongrie contre Jean-Claude Juncker, Viktor Orban choisit de faire amende honorable.

    Avec notre correspondante à Budapest, Florence La Bruyère

    « Je vous présente mes excuses ». C’est ainsi que débute la lettre du Premier ministre hongrois aux 13 partis membres du PPE qui ont demandé son exclusion du groupe.

    Ce sont des affiches électorales du parti de Viktor Orban qui avaient provoqué la colère des eurodéputés. Les affiches dénigraient Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. Deuxième élément qui avait mis le feu aux poudres : le Premier ministre hongrois avait traité « d’idiots » ses opposants au sein du PPE.

    « Je suis désolé que vous ayez jugé ces déclarations personnellement offensantes », écrit Viktor Orban aux dirigeants des partis concernés.

    En visite à Budapest mardi dernier, Manfred Weber, le chef de file du PPE avait exigé de Viktor Orban qu’il cesse sa campagne odieuse contre Jean-Claude Juncker et qu’il présente des excuses.

    Les affiches ont disparu et Viktor Orban a demandé pardon. Reste à savoir si cela convaincra les eurodéputés conservateurs. Ils voteront le 20 mars prochain sur l’expulsion ou la suspension du parti de Viktor Orban.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.