GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Lundi 18 Mars
Mardi 19 Mars
Aujourd'hui
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Immigration: coup de pouce financier de l'UE aux pays d'accueil des migrants

    media Les migrants du Sea-Watch et du Sea-Eye sont arrivés à bord d'une vedette de la marine maltaise et sont montés dans des bus pour rejoindre un centre d'accueil, le 9 janvier 2019. REUTERS/Darrin Zammit Lupi

    Le Parlement européen adopte le Fonds asile et migration. Dix milliards d’euros pour la prochaine mandature seront alloués aux Etats membres pour faire face aux défis migratoires que connaissent les pays de l’Union européenne. Et il inclut un volet sur l’intégration ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent. Ce nouveau fond a fait l’objet d’intenses débats, mais la rapporteure socialiste s’en félicite.

    avec notre envoyée spéciale à Strasbourg, Domitille Piron

    Le Fonds asile-migration-intégration (Fami) pour la période 2021-2027 est doublé par rapport à la période actuelle. Dix milliards d’euros seront donc alloués à renforcer le régime d’asile européen commun, mais surtout pour financer l’accueil, la prise en charge et l’intégration des demandeurs d’asile.

    Le fonds actuel était plutôt destiné à la régulation des flux ; il servira désormais surtout à aider les premiers pays d’accueil.

    La députée maltaise, Miriam Dalli, rapporteure du texte s’en réjouit. « Cela devrait être une bonne nouvelle pour l’Italie, Malte, la Grèce, l’Espagne, qui sont les premiers pays d’accueil ; les pays, que ça leur plaise ou non, qui doivent faire face aux défis de la migration ; les pays qui ont longtemps été esseulés face à cette situation et même abandonnés par ce Parlement, par la Commission, le Conseil et les institutions européennes qui parlent de solidarité. J’entends beaucoup parler de solidarité mais il est temps qu’elle soit concrète. »

    à (re)lire: Suite à un accord européen, les 49 migrants bloqués en mer arrivent à Malte

    Une solidarité concrète pour les pays membres longuement négociée avec les conservateurs qui souhaitaient allouer ce fonds aux pays de départ des migrants.

    Les dix milliards d’euros doivent désormais être validés dans le prochain budget de l’Union après les élections de mai prochain.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.