GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Allemagne: le procès d’un demandeur d’asile accusé de meurtre s’ouvre à Dresde

    media Rassemblement sur les lieux de la mort d'un Allemand de 35 ans lors d'une rixe avec plusieurs étrangers à Chemnitz, le 27 août 2018. Andreas Seidel / dpa / AFP

    Depuis plus de six mois, la ville de Chemnitz en Allemagne est en ébullition. La mort fin août d'un jeune Allemand lors d'une rixe avec plusieurs étrangers donne lieu à des manifestations anti-migrants et secoue le pays. Angela Merkel s'est rendue à deux reprises depuis dans cette ville de Saxe. Un procès très attendu s'ouvre ce lundi à Dresde contre l'un des participants de cette rixe.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Qui a tué Daniel H. et pourquoi ? Plus de six mois après les faits, la justice va tenter sur des bases fragiles de tirer cette question au clair. Mais depuis le départ, les événements de Chemnitz fin août ne sont pas et de loin qu’une affaire policière puis judiciaire.

    Très rapidement après lesfaits, la mort de la victime et la dispute qui l’a opposé à plusieurs étrangers donnent lieu des manifestations qui seront soutenues par les milieux d’extrême droite. Lors de celles-ci, des migrants sont pourchassés, des symboles illicites utilisés, plusieurs dizaines de procédures sont ouvertes, des restaurants étrangers sont attaqués. Chemnitz devient un symbole et secoue l’Allemagne.

    D’après les recherches de différents médias, l’altercation entre Daniel H. et plusieurs personnes le 26 août est liée à de la drogue. Le fait qu’une femme ait été agressée est faux, mais agite les esprits. Un participant de cette rixe, un Irakien, a disparu. La procédure contre une autre personne a été classée.

    Reste Alaa S. contre lequel le procès s’ouvre ce lundi à Dresde. Mais la justice n’a pas trouvé l’ADN de l’accusé sur le couteau qui a tué Daniel H. ou sur ses vêtements. La tension est toujours palpable à Chemnitz. L’ouverture du procès, quelle que soit son issue ne va sans doute pas contribuer à calmer les esprits.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.