GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Selon la presse britannique, l’UE se prépare à une chute de Theresa May

    media Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker (dr.) et la Première ministre britannique Theresa May, le 7 février 2019. Pour les Européens, Mme May possède en tout cas une qualité, c’est qu’elle paraît inoxydable... REUTERS/Yves Herman

    Le journal britannique « The Observer », version dominicale du « Guardian », publie ce dimanche des révélations sur les préparatifs de l’Union européenne pour le scénario de l’après – Theresa May. « The Observer » affirme avoir consulté les minutes d’une réunion de haut niveau entre dirigeants de la commission européenne et représentants des Etats membres à Bruxelles qui commenceraient à envisager comment « survivre » au naufrage du gouvernement de Theresa May.

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    On n’en est pas encore à comploter contre Theresa May à Bruxelles malgré le titre catastrophiste de The Observer qui évoque un Kriegspiel, un « jeu de guerre » de l’Union européenne autour de la chute de la Première ministre britannique. Pour autant, le fait que les Européens ne recherchent pas à provoquer la chute de Theresa May ne veut pas dire qu’ils ne cherchent à s’en prémunir. La substance de leurs discussions est évidemment leur espoir de voir l’accord de sortie survivre à Theresa May si la Première ministre britannique venait à être blackboulée.

    Pas de recette miracle à Bruxelles

    Aucun dirigeant Européen ne dispose de recette miracle pour ce faire, mais Bruxelles veut en tout cas envoyer un message, toujours le même d’ailleurs, à savoir que l’accord ne pourra être renégocié, même en cas de changement de gouvernement. Malgré leur peu de confiance en la capacité de Theresa May à convaincre la Chambre des Communes, les Européens continuent cependant à espérer sans trop y croire qu’elle réussira à faire entendre aux députés que sans approbation de l’accord il n’y a d’autre alternative que de rester dans l’UE ou de claquer violemment la porte.

    May inoxydable ?

    Pour les Européens, Theresa May possède en tout cas une qualité, c’est qu’elle paraît inoxydable. Certains se disent que, de ce fait, elle constitue peut-être la seule garantie contre un Brexit catastrophique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.