GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Brexit: les réunions s’enchaînent à Westminster

    media Les drapeaux britannique et européen flottent devant le palais de Westminster. REUTERS/Tom Jacobs

    La Première ministre Theresa May est forcée de reconnaître que l'impasse au Parlement britannique pour faire adopter son accord de divorce s'est muée en crise. Elle va écrire à Donald Tusk, le président du Conseil européen, au sujet d'une extension de l'article 50 qui fixe au 29 mars la sortie de l'UE, le changement de la date du Brexit devra être approuvé par les deux chambres du Parlement.

    Avec notre envoyée spéciale à Londres, Béatrice Leveillé

    Pendant que Theresa May rédige sa lettre à Donald Tusk, toutes portes fermées, protégée par des policiers à l’abri des caméras et des questions des journalistes, les réunions s’enchaînent à Westminster pour tenter de trouver une issue à la crise.

    Une crise politique que la cheffe du gouvernement avait prédite, dit son porte-parole, si les députés n’approuvaient pas son accord lors du second vote. Pour l’instant le troisième vote n’est plus à l’ordre du jour, ce qui entraîne cette demande de report de la date de sortie de l’Union européenne. Elle devait avoir lieu dans dix jours précisément et pourrait être repoussée au mois de juin si les 27 l’acceptent.

    Les rumeurs vont bon train et ce changement de date pourrait être une modification suffisante de l’accord, ce qui autoriserait un troisième vote dans la foulée, ou encore les députés pourraient à la majorité décider de voter.

    En attendant les brexiters se sentent trahis par un Parlement qui, disent-ils, tente par tous les moyens d’éviter le Brexit. Ils ne cachent  pas leur colère et les discussions entre pro-brexit et anti-brexit sont vives devant le Parlement britannique.


    Reportage devant le Parlement britannique

    Les brexiters se sentent trahis par le Parlement. Ils ne cachent  pas leur colère et les discussions avec les anti-brexit s’enflamment vite.

    La crise politique dans laquelle s’enfonce le Royaume-Uni rebat les cartes, un militant pro-brexit comme Richard, déçu par Theresa May, rappelle sur un grand panneau que les travaillistes ont voté majoritairement en faveur du Brexit et il compte maintenant sur Jeremy Corbyn, le chef de l’opposition et leader du parti travailliste pour défendre ses idées. « Jeremy Corbyn a passé toute sa carrière à faire campagne contre l’Union européenne. Pour pouvoir diriger son parti, il a adopté une ligne plus pro-européenne mais au fond de son cœur, il veut partir, c’est certain. »

    Louise, qui bat le pavé devant le Parlement depuis des semaines pour contrer le Brexit, est ulcérée par le jusqu’au-boutisme de Theresa May : « C’est humiliant de remettre son accord trois fois devant le Parlement et pousser les députés à l’adopter, c’est scandaleux et anti démocratique. »   

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.