GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Nouvelle route de la soie: Rome déroule le tapis rouge à Xi Jinping

    media Le président chinois Xi Jinping aux côtés du président italien Sergio Mattarella, le 22 mars 2019 à Rome. Tiziana Fabi/Pool via REUTERS

    L’Italie accueille en grande pompe le président chinois. Xi Jinping est arrivé jeudi 21 mars au soir à Rome où seront signés plusieurs dizaines d’accords commerciaux et le principe de l’adhésion de l’Italie à la nouvelle route de la soie. Une initiative sévèrement critiquée par Washington, accueillie froidement par l’Union européenne et qui fait polémique même en Italie.

    Avec notre correspondante à Rome, Anne Tréca

    Le président chinois a été accueilli en Italie comme un roi par le président de la République au palais de Quirinal, avec l’escorte de la cavalerie réservée aux familles régnantes et aux papes. Visite privée du Colisée et dîner fastueux, les Italiens ont mis les petits plats dans les grands pour rendre tous les honneurs à Xi Jinping et à son épouse. Des dizaines d’accords commerciaux sont signés et les professionnels prévoient déjà une explosion du tourisme asiatique dans la péninsule.

    Mais ce rapprochement - initié il y a plusieurs années - divise le gouvernement actuel. La droite dénonce le risque d’une colonisation de l’Italie par les Chinois. C’est la diplomatie des oranges, commente le quotidien Il Foglio. « Nous vendrons des oranges ramollies par le voyage à des Chinois qui, eux, prendront en main nos infrastructures et notre réseau de téléphone mobile de 5e génération », analyse le journal.

    Certains redoutent pour l’Italie le piège qui a déjà frappé des pays africains et asiatiques. Du crédit chinois dans un premier temps qui devient une expropriation quand les remboursements sont impossibles.

    Le mémorandum sur la nouvelle route de la soie sera signé par le Premier ministre et par Luigi Di Maio, le chef des 5 Etoiles. Mais le chef de la Ligue, l’homme fort de la politique italienne, Salvini, a prétexté une campagne électorale pour déserter les cérémonies. Face à la volonté d’expansion chinoise, l’Italie envoie des messages brouillés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.