GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pourquoi le président chinois Xi Jinping va-t-il à Monaco?

    media Vue du port de Monaco. CC0 License

    Lors de la deuxième étape de sa tournée européenne, Xi Jinping doit s'entretenir dimanche 24 mars avec le prince Albert II et ne doit rester que quelques heures sur le rocher avant de rejoindre la France. C'est la première fois qu'un président chinois en exercice se rend en visite officielle à Monaco. Une visite sur fond d'affaire Huawei. L'homme de Pékin restera ensuite sur la Côte d'Azur pour débuter son séjour en France.

    A première vue, la visite de Xi Jinping dans la principauté peut surprendre. La Chine et Monaco sont certes amis, mais loin d'être de grands partenaires : le volume du commerce entre les deux pays n'était d'ailleurs que de 130 millions d'euros l'année dernière. Une broutille pour le géant chinois, deuxième économie mondiale.

    « L'objectif premier est d'engager davantage un dialogue sur des enjeux qui concernent toute la planète et notamment les enjeux environnementaux. Ce sont, je pense, les questions qui vont dominer les échanges entre les deux chefs d'Etat davantage que des préoccupations purement économiques », avance Jean Castellini, ministre monégasque des Finances et de l’Economie.

    Mais surtout, cette visite officielle très symbolique reflète bien la diplomatie économique de la Chine. En septembre dernier, le prince Albert II était resté quatre jours en Chine. Ce fut l'occasion pour Monaco Télécom de signer avec Huawei un accord pour faire de la principauté le « premier pays entièrement couvert par la 5G » selon un communiqué de l'époque.

    Monaco, vitrine de Huawei?

    Pour le chercheur Philippe Le Corre, l'objectif défendu par Monaco Télécom, détenu à 55% par le patron de Free, Xavier Niel, c'est d'attirer l'attention mondiale sur la cité-Etat. Pour la Chine, Monaco deviendrait une véritable vitrine de sa technologie.

    Car la tournée européenne du président Xi Jinping a notamment pour objectif de promouvoir Huawei, de lui ouvrir les portes du marché européen, alors que les pays de l'UE restent prudents sur l'opportunité de laisser la firme gérer leur téléphonie de 5e génération. Les Etats-Unis accusent en effet Huawei d'espionnage en détournant des données au profit de Pékin.

    → REECOUTER : Décryptage : Faut-il avoir peur de Huawei, le géant chinois des télécoms?

    « Je n'ai pas de commentaires particuliers à faire sur l'avis porté sur Huawei par les Etats-Unis ou l'Union européenne. Tout ce que je sais, c'est que c'est une technologie qui a été proposée à notre opérateur Monaco Télécom. L'objectif de la visite du président n'est pas de s'inscrire dans le cadre de ce partenariat entre Monaco Télécom et Huawei, mais est beaucoup plus large », balaie le ministre Jean Castellini.

    La Comission européenne estime qu'« une approche commune de l'UE s'impose » dans la 5G. Elle compte dailleurs publier une recommandation sur le sujet.

    → RELIRE : Affaire Huawei: pourquoi les Chinois font-ils si peur?

    Avant Paris, Xi Jinping prolonge sur la Côte d'Azur

    Après son escapade sur le Rocher, Xi Jinping poursuit sa tournée européenne le long de la Riviera française par un dîner privé avec son hôte Emmanuel Macron dans une superbe villa de Beaulieu-sur-Mer. Le président français accueillera son homologue dans un décor de carte postale : la villa Kérylos, une superbe demeure blanche qui s'avance dans la mer Méditerranée.

    Le tête-à-tête entre les deux chefs d’Etat sera suivi d'un dîner en compagnie des épouses. Le repas sera concocté notamment par le chef de l'Elysée. Cette rencontre intervient au lendemain de la signature à Rome d’un partenariat inédit entre l’Italie et la Chine, qui embarrasse le président français. Rome a en effet rejoint les « nouvelles routes de la soie », ce colossal projet d’infrastructures de Xi Jinping alors qu’Emmanuel Macron ne cesse d’alerter en Europe sur les dangers des ambitions hégémoniques de la Chine. Dépendance financière, perte de souveraineté des Etats... Une mise en garde qu’il multiplie aussi lors de ces déplacements, que ce soit en Australie, en Inde ou dans la Corne de l’Afrique…

    Mais Emmanuel Macron entend aussi jouer la carte de la séduction avec Xi Jinping. Ce sera le cas ce dimanche soir à Beaulieu-sur-Mer. Car la Chine reste un partenaire incontournable pour la France. De nombreux contrats commerciaux vont être signés en début de semaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.