GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Espagne: touché mais pas coulé, Podemos se lance en campagne

    media Pablo Iglesias s'adresse aux militants de Podemos, lors d'un rassemblement de campagne à Madrid, le 23 mars 2019. PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

    En perte de vitesse dans les sondages, affaibli par le processus séparatiste en Catalogne, le parti Podemos tente de se relancer. Il s’est rassemblé ce samedi 23 mars à Madrid, devant le musée Reina Sofia, là même où eut lieu, cinq ans plus tôt, leur premier meeting, peu avant les Européennes de 2014. Avec le retour très attendu de Pablo Iglesias, le chef de file, qui a profité pendant deux mois d’un congé de paternité.

    Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau,

    A deux pas de la gare madrilène d’Atocha, non loin du tableau Guernica de Pablo Picasso, ils sont plusieurs centaines à s’être réunis autour de leurs leaders. Rafael Mayoral, Teresa Jimenez, Irene Montero. Et surtout Pablo Iglesias, le cofondateur de Podemos il y a tout juste cinq ans. Podemos n’avait pas tardé à connaître une ascension fulgurante, devenant la troisième formation parlementaire, mais elle a aujourd’hui perdu du terrain dans les sondages et l’inquiétude se fait jour, à l’approche des législatives générales du 28 avril.

    ► Podemos, un parti en voie de désagrégation

    Pourtant, ce samedi, l’enthousiasme est au rendez-vous. Carmen, 49 ans, est fonctionnaire. Elle est « très émue » et apprécie les dirigeants du mouvement : « Ce sont des personnes qui ont de la valeur et qui sont préparées. Certains sont des professeurs en sciences politiques. Des gens sérieux qui méritent qu’on leur donne une chance ».

    Défendre leur projet de société

    Les orateurs se suivent. Ils parlent des droits sociaux, des dangers du changement climatique, de la lutte contre les multinationales, de la corruption du pouvoir. Ils disent que, eux, Podemos, portent un projet nouveau de société. Juan Luis, militant de la première heure et entrepreneur, croit fermement que Podemos incarne l’avenir. Il se sent « empli d’espoir, même s’ils veulent nous enterrer depuis qu’on est nés, précisément ici il y a cinq ans ».

    Finalement, c’est au tour de Pablo Iglesias de prendre la parole. Il harangue la foule, il affirme qu’il est prêt à affronter « la coalition des droites » et qu’il est prêt à gagner le scrutin avec l’appui des socialistes. Podemos est aujourd’hui une formation divisée et affaiblie, mais qui n’a certainement pas dit son dernier  mot.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.