GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    UE: le Parlement européen veut tripler le budget du programme Erasmus

    media Chaque année, plus de 200.000 étudiants bénéficient du programme d'échange européen Erasmus. ISCTE - institut universitaire de Lisbonne

    Le Parlement européen veut plus d'argent pour Erasmus, le programme européen dont ont déjà bénéficié neuf millions de jeunes en trente années d'existence. Les eurodéputés ont demandé aujourd'hui à Strasbourg de revoir à la hausse le budget pour la période 2021-2027.

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    La Commission européenne propose de doubler le budget alloué au programme Erasmus. Pas suffisant disent les eurodéputés qui ont voté aujourd'hui pour un triplement de l'enveloppe pour la prochaine période pluriannuelle. A l'heure actuelle, à peine 4% des jeunes européens partent à l'étranger avec Erasmus.

    « Tous les jeunes doivent bénéficier de ce programme »

    « Aujourd’hui, on ne satisfait qu’une demande sur deux, donc doubler c’est tout juste satisfaire les demandes éligibles exprimées aujourd’hui », estime Jean Arthuis, président de la Commission des budgets.

    Autre volonté des parlementaires : démocratiser le programme Erasmus et le rendre plus inclusif. Jean Arthuis. « Il y a un côté quand même un peu élitiste, c’est surtout l’enseignement supérieur. Il faut que tous les jeunes puissent bénéficier de ce programme. C’est-à-dire permettre aux apprentis, aux stagiaires de la formation professionnelle, de bénéficier de mobilité longue. Aujourd’hui les apprentis partent, mais ils partent une semaine, deux semaines, ça ne suffit pas. Il faut qu’il y ait une immersion pour qu’un apprenti puisse lui aussi parler une autre langue que la langue maternelle et enrichir ses capacités professionnelles. »

    Lutter contre l'euroscepticisme

    Les parlementaires veulent ainsi renforcer l'identité européenne des jeunes pour lutter contre l'euroscepticisme. Mais pour parvenir à leurs fins, les eurodéputés devront encore batailler avec les États membres qui voient rarement d'un bon œil les augmentations de budget.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.