GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Présidentielle ukrainienne: les «infox» et les cyberattaques inquiètent Kiev

    media Des affiches de campagne représentant le président sortant Petro Poroshenko (à droite) et un de ses challengers Anatoliy Hrytsenko. REUTERS/Gleb Garanich

    A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle en Ukraine qui se déroulera ce 31 mars, de nombreux experts en sécurité observent le retour des cyberattaques et l’intensification de la propagande russe sur les réseaux sociaux.

    On prend les mêmes et on recommence ! L’Ukraine avait déjà été confrontée auparavant à des tentatives d’ingérence informatique lors de précédentes élections : en 2014 par exemple, des pirates, soupçonnés d’œuvrer pour le compte de Moscou, avaient détruit le système d’affichage des résultats du scrutin présidentiel, publiés sur le site chargé d’annoncer le verdict des urnes.

    Depuis, rien n’a changé, les deux camps s’affrontent toujours à grands coups d’« infox » sur les réseaux sociaux, de virus espions et malveillants, capables de perturber les systèmes critiques ukrainiens.

    « Eduquer les populations »

    Les attaquants s’en prennent parfois aux centrales de production d’électricité, ou encore plus inquiétant, aux dispositifs de surveillance du site nucléaire endommagé de Tchernobyl. Cette intensification du trafic d’influence par réseaux interposés et des cyberattaques ciblées incessantes de plus en plus sophistiquées, inquiètent les experts européens en sécurité informatique, analyse Loïc Guézo, stratégiste cybersécurité Europe du Sud, chez Trend Micro. « Pour trouver des contre-mesures efficaces, il faut prendre le sujet sur plusieurs niveaux. Le sujet sur l’ingérence, c’est de la manipulation d’opinion ; il faut soit le stopper soit éduquer les populations pour qu’elles ne soient plus victimes de ces campagnes de désinformation aussi facilement. Après, il y a les sujets qui sont plus techniques qui relèvent de la mise en place d’une structure de gouvernance au sein de l’Ukraine pour qu’elle puisse, en cas d’attaques concrètes, la détecter le plus vite possible. Je pense par exemple aux infrastructures critiques sur lesquelles on sait qu’un arrêt de production d’énergie a des conséquences désastreuses pour l’ensemble de l’activité du pays ».

    La Russie nie…

    La guerre de la désinformation sur les réseaux se serait largement amplifiée à l’approche du premier tour de l’élection présidentielle, affirment les autorités ukrainiennes. Le chef de la cyber-police de Kiev cite pêle-mêle l’envoi d’invitations ou de bons d’achat provenant des sites de commerce en ligne qui seraient infectés par des virus et des logiciels espions. Il signale des vols ou des achats de données réglés en crypto-monnaie auprès de tiers peu scrupuleux, notamment les mots de passe et les informations personnelles de plusieurs personnalités ukrainiennes. Sans surprise, la Russie nie tout en bloc de ce qu’elle considère comme des allégations fantaisistes. Seule certitude, estiment toutefois les experts, la guerre des « infox » en Europe ne fait que commencer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.