GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Slovaquie: Zuzana Caputova et Maros Sefcovic, la militante face au diplomate

    media Maros Sefcovic et Zuzana Caputova, les deux candidats à l'élection présidentielle slovaque. VLADIMIR SIMICEK / AFP

    La Slovaquie vote pour le deuxième tour de l'élection présidentielle ce samedi 30 mars. Un scrutin qui oppose une avocate spécialiste du droit de l'environnement, à un commissaire européen. Zuzana Caputova a terminé en tête du premier tour, le 16 mars, avec plus de 40% des voix contre 18,66% pour son rival, Maros Sefcovic.

    Zuzana Caputova pourrait devenir la première femme présidente de la Slovaquie. Elle a largement devancé son rival au premier tour et est en tête des sondages. Cette avocate, militante anti-corruption est une novice en politique et c'est sans doute ce qui plaît aux électeurs slovaques, lassés par des scandales à répétition.

    Oratrice hors pair, Zuzana Caputova s’est engagée à lutter pour une justice plus efficace et indépendante. Cette mère divorcée de deux enfants est adepte de l'accès à l'IVG et des droits élargis pour les couples homosexuels. Elle peut compter sur le soutien des électeurs libéraux des villes mais la population des campagnes, plus conservatrice, lui est moins favorable.

    Comme des dizaines de milliers d'autres Slovaques, Zuzana Caputova était descendue dans la rue pour protester contre l'assassinat de Jan Kuciak en février 2018. Le journaliste d’investigation a été abattu par balle alors qu'il s'apprêtait à publier une enquête sur les liens présumés entre des hommes politiques slovaques et la mafia italienne.

    Une coalition au pouvoir affaiblie

    Une affaire qui a plongé le pays dans une crise politique majeure et a éclaboussé la coalition au pouvoir. Le Premier ministre, Robert Fico a dû démissionner face à la pression de la rue. Robert Fico est toujours à la tête du parti social-démocrate, le Smer-SD. Ce même parti au pouvoir qui soutient aujourd'hui Maros Sefcovic, l'autre candidat à la présidentielle. Un soutien qui peut expliquer son mauvais score au premier tour.

    Sefcovic avait initialement refusé la candidature à la présidence l'an dernier, mais finalement accepté de se présenter en janvier, le ministre des Affaires étrangères Miroslav Lajcak ayant refusé l'offre de Smer-SD. Bien que politicien chevronné, Sefcovic est relativement inconnu dans son pays et n'a pas d'expérience du pouvoir en Slovaquie.

    Au long de sa carrière, il a occupé plusieurs postes diplomatiques, dont celui d'ambassadeur en Israël. Il parle couramment l'anglais, le français et le russe et comprend l'allemand. Membre de la Commission européenne depuis 2009 et un des ses vice-présidents depuis 2014, ce pro-européen estime cependant que la Slovaquie doit conserver certains pouvoirs de décision.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.