GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    La Russie affirme avoir retrouvé le corps d'un soldat israélien disparu en 1982

    media Le président russe Vladimir Poutine (d) lors de sa rencontre au Kremlin, le 4 avril, avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu. Alexander Zemlianichenko/Pool via REUTERS

    C’est bien la Russie qui a retrouvé le corps d’un soldat israélien porté disparu en Syrie depuis 1982. C’est en tous cas ce qu’a déclaré Vladimir Poutine, jeudi 4 avril, à l’occasion d’une rencontre avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu. Selon le président russe, le corps de Zachary Baumel a été retrouvé par l’armée russe avec l’aide de la Syrie.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    Israël espérait depuis des années récupérer la dépouille de Zachary Baumel et c’est finalement la Russie qui a permis à l’Etat hébreu de retrouver le corps du soldat porté disparu en 1982.

    Lors de sa rencontre au Kremlin avec Benyamin Netanyahu, Vladimir Poutine a levé le voile sur une partie seulement de l’opération menée selon lui en collaboration avec la Syrie.

    « Nos militaires avec nos partenaires syriens ont repéré l'endroit où il a été enterré. Et nous sommes très heureux qu'il puisse recevoir les honneurs militaires sur sa terre natale. Le plus important c'est que ses proches aient la possibilité de fleurir sa tombe. Je vous demande de transmettre les mots les plus chaleureux aux parents de ce soldat », a déclaré le président russe.

    De son côté, le Premier ministre israélien n’a pas manqué de remercier Vladimir Poutine qui démontre avec cette affaire la position centrale acquise ces dernières années par son pays au Moyen-Orient. Moscou parvient ainsi à entretenir de bonnes relations avec l’Etat hébreu tout en étant le principal allié de la Syrie de Bachar el-Assad.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.