GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Brexit: en visite à Dublin, Merkel délivre un message de solidarité à l'Irlande

    media La chancelière allemande Angela Merkel à Dublin lors de sa rencontre avec son homologue irlandais Leo Varadkar, le 4 avril. Maxwellphotography.ie/Pool via REUTERS

    Au lendemain de la rencontre entre Theresa May et le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn pour tenter de sortir le Brexit de l'impasse, la chancelière allemande était en visite à Dublin, jeudi 4 avril. Un passage perçu comme une marque de soutien de l'Europe à l'Irlande toujours concernée par l'éventuel retour d'une frontière physique avec l'Irlande du Nord britannique.

    Avec notre correspondant à Dublin, Julien Lagache

    C'est un message de solidarité qu'est venue délivrer Angela Merkel en Irlande. « Nous voulons agir ensemble, à 27 », a affirmé la chancelière allemande après sa rencontre avec le Premier ministre irlandais. Leo Varadkar l'a remerciée de « son amitié et de son soutien » à ce moment crucial du Brexit où la question de la frontière est loin d'être réglée.

    Sur le sujet, les deux dirigeants parlent d'une même voix : il existe un moyen d'empêcher un retour à cette frontière, disent-ils, il faut pour cela que Londres vote en faveur du traité de divorce qui ne rassemble toujours pas de majorité à Westminster actuellement.

    « Le plan est clair si le traité est ratifié, a souligné Leo Varadkar. Mais en cas de divorce sans accord, nous faisons face à de nombreuses inconnues. C'est donc difficile d'avoir un plan précis. Nous travaillons à différentes options et éventualités mais nous restons engagés à empêcher le retour d'une frontière sur notre île tout en préservant le marché unique européen. »

    Angela Merkel et Leo Varadkar disent suivre de près les derniers développements au Parlement britannique. Ils estiment que l'optimisme est permis et ils se montrent aussi favorables à une éventuelle extension du délai pour le Royaume-Uni censé quitter l'UE le 12 avril prochain.

    Mais il faut pour cela que Theresa May présente un plan crédible qui justifie cette extension. Cependant la chancelière allemande a répété que l'Allemagne et l'Irlande feraient tout pour éviter un Brexit dur. « Nous agissons main dans la main, à 27, nous le ferons jusqu'à la dernière minute, a-t-elle rappelé. L'Allemagne veut tout faire pour éviter un Brexit sans accord, mais nous n'y parviendrons pas seul. Il faut que le Royaume-Uni y contribue en formulant de nouvelles propositions au conseil européen de mercredi. »

    Le message est clair, mais le scénario d'un Brexit brutal est toujours possible faute de consensus à Londres, qui serait responsable d'un divorce sans accord.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.