GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Brexit: l'hypothèse d'un nouveau report fait débat au sein de l'UE

    media Le président du Conseil européen Donald Tusk (à dr.) a suggéré l'idée d'un report du Brexit sur 12 mois. Francisco Seco/AFP/Getty Images

    Après le 29 mars, le 12 avril, la date du Brexit va-t-elle encore être reportée et à quand ? La question fait débat, à quatre jours d'un sommet extraordinaire du Conseil européen, le 10 avril. Alors que Theresa May pourrait demander à son Parlement un report jusqu'au 30 juin et que la chancelière allemande a montré son accord dans une lettre adressée à Donald Tusk, le président du Conseil envisage désormais un report de douze mois. Une option qu'il doit soumettre aux 27 États membres, mais que la France juge d’ores et déjà prématurée.

    Paris s’oppose à l'idée de négocier une extension sans plan alternatif crédible, avant même le sommet européen. La France demande à Londres de présenter une proposition claire avant le 10 avril, jour où les différentes options seront discutées à Bruxelles.

    Pour l'Élysée, un report du Brexit peut être un outil, mais pas une solution en soi. Le chef de l'État français a déjà fait savoir que « sa priorité était le bon fonctionnement de l'Union », et qu'elle ne pourrait pas « être durablement l'otage d'une crise politique interne au Royaume-Uni ».

    Le Labour se dit déçu

    Et les derniers développements du côté de Londres ne sont pas pour rassurer les Vingt-Sept. Après trois jours de négociation avec le parti d'opposition, le Labour, s'est dit déçu vendredi soir des discussions menées avec le gouvernement. « Pas de compromis sur l'accord, ni véritable changement de la part de l'exécutif », selon les travaillistes.

    Theresa May est toujours dans l'impasse, et un autre défi de taille s'annonce puisque tout report devrait conduire le Royaume-Uni à organiser les prochaines élections européennes du mois de mai.

    Il n'y aura pas de conséquences concrètes du Brexit sur les processus électoraux.

    Christian Lequesne

    professeur à Sciences-Po Paris spécialiste des questions européennes

    06/04/2019 - par Emeline Vin Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.