GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Européennes: les droites extrêmes et populistes entrent en campagne

    media Marine Le Pen et Matteo Salvini. Il reste moins d’un mois et demi aux forces populistes pour accorder leur violon. Alberto PIZZOLI / AFP

    Les droites extrêmes et populistes entrent en campagne pour les élections européennes du 26 mai 2019. Matteo Salvini, le patron de la Ligue va réunir ses alliés européens, lundi 8 avril, à Milan. Objectif de cette rencontre : poser les bases d’un grand groupe dans le futur Parlement européen afin de peser sur les choix de la Commission. Comment se répartissent les députés populistes dans l’hémicycle actuel ?

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    Actuellement, les forces eurosceptiques sont divisées en trois entités au Parlement européen. Il y a le groupe Europe des Nations et des libertés (ENL) dans lequel siègent le Rassemblement national (ex-FN) de Marine Le Pen et la Ligue de Matteo Salvini. Il y a les Conservateurs et réformistes européens (CRE), qui devraient perdre des plumes avec le départ des députés conservateurs britanniques. La Ligue fait donc les yeux doux aux partenaires des Tories, au parti ultraconservateur polonais Droit et justice notamment. Mais pas évident de concilier les points de vue vis-à-vis de Moscou par exemple.

    Et puis, il y a un troisième groupe, Europe de la liberté et de la démocratie directe (ELDD), qui sera lui aussi très affecté par le Brexit. Car il perd vingt députés du Ukip britannique. Le Mouvement Cinq étoiles, membre du même groupe, cherche donc de nouveaux alliés. Mais hors de question de travailler avec la Ligue, explique-t-on ici.
    Et quid de l’AfD, le parti d’extrême droite allemand ? Rejoindra-t-il la Ligue et le Rassemblement national même si les positions sur les questions économiques sont très éloignées ? Il reste moins d’un mois et demi aux forces populistes pour accorder leur violon.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.