GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    L'économie allemande suspendue aux atermoiements britanniques

    media Les entreprises allemandes redoutent un Brexit dur. (Photo d'illustration) REUTERS/Fabrizio Bensch

    Theresa May est en déplacement ce mardi 9 avril à Berlin puis à Paris où elle doit rencontrer successivement Angela Merkel puis Emmanuel Macron. La Première ministre britannnique tente de trouver une issue aux discussions sur le Brexit avant un sommet européen extraordinaire sur ce dossier demain soir à Bruxelles. Pour la première puissance économique du continent, l'Allemagne, un Brexit dur sans accord avec Londres aurait des conséquences négatives pour un pays qui bat des records à l'exportation.

    Avec otre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    Bayer a loué des entrepôts en Grande-Bretagne pour y stocker des médicaments, le constructeur automobile BMW, qui produit la Mini à Oxford, a avancé la pause de l’été au printemps. Les grandes entreprises allemandes prennent déjà des mesures en cas de Brexit dur. Les PME, plus exportatrices qu’ailleurs, sont en retard. Au total, 2 300 entreprises allemandes ont procédé à des investissements au Royaume-Uni où elles emploient plus de 400 000 personnes. Le pays est le cinquième partenaire commercial de l’Allemagne où les exportations sont vitales pour l’économie. Les instituts de conjoncture estimaient, la semaine dernière, que la croissance dans leur pays, déjà sensiblement revue à la baisse, pourrait encore chuter en cas de Brexit. 

    « Un Brexit sans accord est très mauvais pour l’économie allemande, car il implique une situation imprévisible. Cela déboucherait sur des conséquences chaotiques. Cela va coûter cher. Des milliards ont déjà été dépensés pour se préparer à un hard Brexit, autant d’argent qui aurait pu être utilisé pour des investissements », analyse Joachim Lange de la Fédération de l’industrie allemande. 

    750 000 emplois dépendent, en Allemagne, du marché britannique, d’après la Fédération des chambres de commerce et d’industrie. Pour des secteurs comme l’automobile, la chimie ou les machines outils, il n’est pas exclu que le Brexit puisse déboucher sur des réductions d’emplois. En revanche, la place de Francfort et l’Allemagne en général pourrait profiter d’une délocalisation de banques et d’activités financières. 

     ► À lire aussi : Brexit: dans le flou, les milieux économiques européens s'inquiètent

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.