GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Avril
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Turquie: verdict attendu au procès du représentant de Reporters sans frontières

    media Manifestation contre l'arrestation d’Ahmet Nesin, Sebnem Korur Fincanci et Erol Onderoglu (en T-shirt rouge, à droite sur la photo) devant le journal pro-kurde Ozgur Gundem, dans le centre d'Istanbul, le 21 juin, 2016. REUTERS/Murad Sezer

    Le verdict pourrait tomber ce lundi 15 avril dans le procès du représentant de Reporters sans frontières (RSF) en Turquie, Erol Onderoglu, et de deux autres défenseurs des droits humains poursuivis pour « propagande terroriste », « apologie du crime » et « incitation à commettre un crime ». Le « crime » en question étant d'avoir pris part, en mai 2016, à une campagne de solidarité avec un quotidien kurde. Ils risquent plusieurs années de prison. RFI a rencontré Erol Onderoglu à la veille du verdict.

    Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

    Depuis presque trois ans, il rechignait à évoquer son procès, par crainte d’attirer l’attention sur son cas personnel. Désormais, le journaliste Erol Onderoglu, représentant de RSF en Turquie depuis 23 ans, se dit « pressé d’en finir ».

    « Ça représentait un des dossiers parmi les centaines que je suivais, ça me gênait pas mal. Il est inévitable qu’au fur et à que le verdict s'approche, le dossier s’approche de vous et vous reprenez conscience du fait qu’il y aura des conséquences familiales, professionnelles, peut-être des mois enfermés entre quatre murs, etc. », dit-il.

    Erol Onderoglu risque en réalité jusqu’à sept ans et demi de prison pour trois articles publiés dans le quotidien kurde Ozgur Gundem, interdit en août 2016.

    Lui qui, rapport après rapport, fait état de la disparition de la liberté de la presse et de l’indépendance judiciaire en Turquie, ne se fait aucune illusion.

    « Un pays si dynamique pour un rapprochement avec l’Union européenne se retrouve désormais face à un nettoyage idéologique. La société civile et les journalistes critiques, eux, ont leur part dans cette répression. Ce qu’il nous reste, c’est de faire valoir nos droits, c’est de faire valoir nos valeurs, et on paiera s’il le faut, évidemment », souligne-t-il.

    Dans le dernier classement de la liberté de la presse, la Turquie occupe la 157e place sur 180 pays. Une chute de 55 places par rapport à 2008.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.