GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Aujourd'hui
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Dieselgate: l’ex-PDG de Volkswagen inculpé de fraude en Allemagne

    media L'ancien directeur général de Volkswagen, Martin Winterkorn, à Berlin, le 19 janvier 2017. REUTERS/Hannibal Hanschke

    L'Allemagne a fait un pas de plus en direction d'un procès pénal sur le scandale VW. L'ancien PDG du groupe, Martin Winterkorn, a été inculpé, lundi 15 avril, à Braunschweig pour fraude grave, violation de la loi contre la concurrence déloyale et abus de confiance.

    Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

    Cinq personnes ont été mises en accusation. L'ancien PDG Martin Winterkorn est accusé de ne pas avoir divulgué aux autorités et clients en Europe et aux États-Unis les manipulations des moteurs diesel dont il était au courant depuis, au plus tard, mai 2014. Les quatre autres accusés sont d'anciens membres de la direction du groupe.

    Le procureur de Braunschweig a enquêté pendant des années pour en arriver là. L'acte d'accusation cherche à démontrer sur 692 pages que Winterkorn et ses coaccusés auraient décidé de ne pas dénoncer les irrégularités dont ils étaient informés. Les faits portent sur la période 2006-2015. Les cinq hommes auraient agi délibérément afin ne pas nuire aux résultats du groupe et donc à leur bonus.

    C'est la première fois que des dirigeants de VW sont inculpés en Allemagne. Mi- mars, les autorités boursières allemandes avaient, elles, porté plainte contre Winterkorn aux États-Unis.

    Le groupe VW avait admis en septembre 2015 avoir manipulé les logiciels de 11 millions de véhicules diesel à travers le monde pour contourner les normes antipollution.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.