GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 11 Juillet
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: Zelenskiy, les mystères d’un comédien candidat à la présidentielle

    media Volodymyr Zelenskiy fait le signe de la victoire après les résultats du premier tour qui le voit devancer le président sortant, Petro Porochenko. REUTERS/Valentyn Ogirenko

    Président idéal d’une série télévisée à succès, le comédien Volodymyr Zelenskiy ambitionne d’adapter la fiction à la réalité. A 41 ans, il est aujourd’hui favori des sondages de l’entre-deux-tours de la présidentielle ukrainienne, au terme d’une campagne inédite. L’homme et son programme soulèvent néanmoins de nombreuses questions.

    De notre correspondant à Kiev,

    « Vous me connaissez bien, je suis un homme simple. Je ne tombe pas dans les détours de la politique politicienne, et je tiens mes promesses ». À travers quelques vidéos divertissantes et de brèves interventions publiques, la biographie de Volodymyr Zelenskiy se veut évidente. Vainqueur du premier tour de l’élection présidentielle, il est crédité d’une large avance dans les sondages du second tour. Le candidat se présente comme un réformateur progressiste, tolérant et proche du peuple. Il n’y aurait rien d’autre à dire. Mais si le comédien est bien connu du grand public, les contours de l’homme, et de son programme restent difficiles à discerner.

    Les grandes lignes de sa vie sont connues. Né à Kryvyï Rih, une ville industrielle aujourd’hui dans le centre de l’Ukraine, en janvier 1978, Volodymyr Zelenskiy est issu d’une famille juive. Il ne se dit pas lui-même pratiquant. Avec son père professeur et sa mère ingénieur, il passe 4 ans de son enfance en Mongolie. À 16 ans, il obtient la possibilité d’aller étudier en Israël, mais son père l’en empêche. Il suit une formation dans le droit en Ukraine nouvellement indépendante. Il ne travaillera néanmoins pas en tant que juriste. C’est sa participation au KVN, acronyme russe pour les « clubs des gens drôles et inventifs » de l’ère soviétique, qui lui accapare tout son temps. Il fonde avec des amis proches le « Kvartal 95 » (Quartier 95), appelé à devenir le studio de divertissement le plus populaire d’Ukraine.

    Président de la République par accident…

    L’ancrage de son œuvre dans la tradition humoristique soviétique est l’une des raisons primaires de sa popularité. Le « Kvartal 95 » monte, entre autres, une « Liga Smikha » (Ligue du rire), un concours de sketches qui permet à de jeunes comiques d’émerger. Volodymyr Zelenskiy en apparaît comme le parrain. C’est la série à succès Slouga Naroda(Le serviteur du peuple) qui lui confère une stature politique. Il y incarne Vasyl Holoborodko, un professeur d’histoire devenu président de la République par accident. Une fois à la tête de l’État, il s’affaire à lutter contre la corruption et l’incurie oligarchique qui paralysent l’Ukraine depuis son indépendance. Il réforme sans transiger et ne se livre à aucune compromission. Dans une scène mémorable, il se prend à rêver qu’il tire sur les députés dans l’hémicycle avec des pistolets automatiques.

    « Je ne suis pas Vasyl Holoborodko », se défend Volodymyr Zelenskiy en traçant une frontière nette entre la réalité et la fiction. « Je partage cependant ses principes, et ses valeurs ». Le candidat n’hésite pourtant pas à se référer à « Slouga Naroda» par ses expressions et sa gestuelle. La troisième saison a été diffusée quelques jours à peine avant le premier tour du scrutin, le 27 mars. Trois épisodes consacrent le triomphe de Vasyl Holoborodko, et la transformation d’une Ukraine appauvrie, divisée et corrompue, en l’un des États les plus riches d’Europe.

    De là à penser que Slouga Naroda s’inscrit dans le cadre d’un projet politique concocté de longue date, il n’y aurait qu’un pas. L’oligarque Ihor Kolomoiskiy, propriétaire de la chaîne de télévision 1+1 où les programmes du « Kvartal 95 » sont diffusés à loisir, est vu par certains comme l’inspirateur d’une créature politique destinée à détrôner son ennemi juré, le président Petro Porochenko. Selon ce dernier, Volodymyr Zelenskiy n’est d’ailleurs qu’une « marionnette » dans les mains de l’oligarque. Des enquêtes ont mis en évidence un soutien logistique appréciable apporté à la campagne. Le comédien, marié et père de deux enfants, nie pourtant avec force tout lien avec Ihor Kolomoiskiy.

    « Volodymyr n’est pas homme à être influencé », assure Oleksandr Vigliano, membre de son équipe de communication. Lui évoque une scène du début des années 2000. Volodymyr Zelenskiy travaillait alors à la chaîne Inter, et a tenu tête à l’oligarque propriétaire de la chaîne qui voulait lui racheter les droits du « Kvartal 95 ». « Volodymyr est son propre homme, un homme d’affaires accompli, qui sait dégager une stratégie gagnante ». Le candidat l’assène lui-même : « Être sur la scène, c’est moins de 20% de mon temps. Le reste, c’est de la gestion sérieuse des affaires du Kvartal 95 ». Sous-entendu, une expérience de manager qu’il saura mettre au service du pays.

    Libéral ou un interventionniste économique?

    Son succès en tant que chef d’entreprise attire un électorat jeune, désireux d’un développement structurel du pays après 25 années vécues comme autant de frustrations. Les Ukrainiens sont aujourd’hui les plus pauvres des Européens, en termes de PIB par habitant. L’État est amputé de la péninsule de Crimée et meurtri par la guerre dans l’Est. Volodymyr Zelenskiy ne vient pas du sérail politique, et bénéficie d’un « dégagisme » à l’ukrainienne. Il assure vouloir relancer les négociations avec Vladimir Poutine et accélérer l’intégration européenne de l’Ukraine grâce à l’établissement d’un réel État de droit incorruptible.

    Volodymyr Zelenskiy en train de voter le 31 mars 2019. REUTERS/Valentyn Ogirenko

    Ses opposants décrient néanmoins le flou d’un programme entretenu par un candidat insaisissable. Est-ce un libéral ou un interventionniste économique ? Quel chef des armées sera-t-il ? Le fait que Volodymyr Zelenskiy jongle sans cesse de l’ukrainien au russe plaît à une partie de son électorat, dans ce pays bilingue. Il fait aussi dire à ses détracteurs qu’il ne maîtrise pas couramment la langue nationale. « Qu’il vienne à un débat se confronter à Petro Porochenko », peut-on lire souvent sur les réseaux sociaux, « pour qu’il s’exprime librement, sans qu’un scénariste ne lui rédige son script ». En filigrane, l’idée que l’homme ne serait pas de taille pour devenir président, au contraire de l’image renvoyée par l’artiste. À quelques jours du second tour, le mystère reste entier.

    « L’essentiel, c’est que Volodymyr induise un renouvellement radical du personnel politique », assène Nikita Potourayev, consultant pour la campagne. « Il est prêt à finir ce que la révolution de l’EuroMaïdan a commencé en 2013-14. Cette fois-ci, pas dans la rue et le sang, mais dans les urnes. Il porte les valeurs de la révolution ». Avec toute l’imprévisibilité que cela comporte.

    ►À lire aussi:

    Petro Porochenko, un «self-made man» post-soviétique face à la nouvelle Ukraine

    Ukraine: Porochenko et Zelensky s'affrontent dans un débat avant le second tour

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.