GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
Aujourd'hui
Mardi 28 Mai
Mercredi 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Présidentielle en Macédoine du Nord: vers un deuxième tour à risque

    media Un bureau de vote à Skopje, en Macédoine du Nord, le 21 avril 2019 pour le premier tour de la présidentielle. REUTERS/Ognen Teofilovski

    Stevo Pendarovski, 56 ans, candidat pro-occidental soutenu par la coalition au pouvoir, est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle macédonienne avec 42,63% des voix, dimanche 21 avril 2019, après dépouillement de la quasi totalité des bulletins. Il affrontera au deuxième tour la candidate d'opposition Gordana Siljanovska-Davkova, 62 ans, qui a obtenu 42,39%. Taux de participation : 41,9%.

    Il y aura un deuxième tour à Skopje, où les deux candidats arrivés en tête dimanche 21 avril ont obtenu des scores très proches, au terme d'une campagne marquée par les profondes divisions nées du changement de nom de leur pays, devenu « République de Macédoine du Nord » en vertu d'un accord avec la Grèce, négocié dans l'objectif de se rapprocher de l'Union européenne et de l'Otan.

    La coalition centriste - sociaux-démocrates du SDSM et parti DUI représentant la minorité albanaise - est arrivée en tête. Elle s'était engagée à respecter le changement de nom, condition pour qu'Athènes ne mette plus son veto à l'intégration du pays dans l'UE et dans l'Alliance atlantique. Le parti nationaliste VMRO-DPMNE, qui soutient Mme Siljanovska-Davkova, s'oppose à l'accord.

    En Macédoine du Nord, la présidence est une fonction honorifique pour l'essentiel. Cependant, le chef de l'État est également commandant en chef des forces armées, et signe les lois votées par le Parlement. Le président nationaliste sortant, George Ivanov, a refusé de signer plusieurs textes adoptés par les députés, notamment concernant une place plus grande accordée à l'usage de l'albanais.

    La minorité albanaise en arbitre

    Le second tour du scrutin se déroulera le 5 mai. Les électeurs de Blerim Reka, qui représentait le deuxième plus important parti de la minorité albanaise, Besa, feront office d'arbitres (11,5%). Sur 2,1 millions d'habitants en Macédoine du Nord, la minorité albanaise représente entre 20 et 25% de la population. Il est impératif qu'ils retournent voter, sinon l'élection présidentielle ne pourra pas être validée.

    La participation devra en effet être scrutée, après un taux d'abstention record au premier tour, le plus fort depuis l'indépendance en 1991 - signe que le changement de nom a heurté parmi les 1,8 million d'électeurs. Car celui qui finira en tête n'est pas assuré de succéder à George Ivanov après ses deux mandats ; il faudra atteindre la barre des 40% de taux de participation, le quorum requis.

    « Le vote est un honneur, un droit et un devoir civique », a exhorté le Premier ministre social-démocrate Zoran Zaev au moment de voter lui-même. Beaucoup craignent à Skopje que le quorum ne soit pas atteint et qu'une crise politique éclate, avec de possibles législatives anticipées, alors que la Macédoine du Nord espère ouvrir des négociations avec l'Union européenne dès le mois de juin 2019.

    La Grèce s'y opposait, estimant que « Macédoine » est le nom exclusif de l'une de ses provinces. Mais les électeurs ont des aspirations sociales et économiques d'abord. Ils se disent usés par le marasme économique, la corruption, le népotisme et le clientélisme. Le taux de chômage dépasse les 20%, le salaire moyen stagne à 400 euros, et l'émigration, notamment des jeunes, est très importante.

    ► À lire aussi : En Macédoine du Nord, Tsípras en visite « historique » à Skopje

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.