GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: Petro Porochenko s'offre un bain de foule en guise d'au revoir

    media Le président sortant Petro Porochenko tenant une pancarte «Merci !» au milieu d'une foule venue lui rendre hommage au lendemain de sa défaite, lundi 22 avril 2019. Sergei SUPINSKY / AFP

    Au lendemain de victoire de Volodymyr Zelenskiy à la présidentielle, le perdant et président sortant, Petro Porochenko, a annoncé qu’il resterait en politique. À Kiev, plusieurs milliers de ses partisans lui ont rendu hommage lundi 22 avril.

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    La mobilisation était improvisée, organisée à travers les réseaux sociaux. Des milliers de personnes de tous âges y ont répondu, arborant souvent le drapeau national.

    « Nous sommes venus lui dire merci. Il a fait beaucoup pour que l’Ukraine fasse partie de la famille européenne », explique Mikhaylo Burmay, venu avec sa femme.

    Petro Porochenko se revendique comme un président historique. Il a défendu la souveraineté nationale contre l’agression russe à partir de 2014 et placé l’Ukraine sur une trajectoire pro-Union européenne et pro-OTAN. S’il a perdu, c’est avant tout à cause de ses manquements dans les réformes et pour sa complicité dans une corruption endémique.

    Son rival, élu président dimanche Volodymyr Zelenskiy, promet lui des changements radicaux. Mais il est soupçonné d’avoir une approche pro-russe. Pour Mikhaylo Burmay, sa victoire est un choc. « Il y a un risque de retour en arrière. C’est ça le plus difficile à supporter », estime-t-il.

    Ces peurs sont entretenues par Petro Porochenko lui-même. Quand il apparaît sur le perron, il se mêle à la foule avec joie. Il met en garde contre l’agression du Kremlin et fait une promesse : « Ensemble, nous reviendrons ici à la présidence aux élections de 2024 ! »

    Est-ce là de la détermination ou du déni ? Petro Porochenko peut se complaire dans des bains de foule, mais le rejet des électeurs ukrainiens est sans appel. C’est en fait la politique du nouveau président Volodymyr Zelenskiy, dont la prestation de serment est prévue pour le 6 juin, qui déterminera les ambitions du président sortant.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.