GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Moscou veut donner des passeports russes aux Ukrainiens de l’Est, Kiev s’indigne

    media Des habitants de Novoazovsk, dans l'autoproclamée république de Donetsk, assistent à l'inauguration d'une statue en l'honneur de Lénine, le 17 avril 2015. Odd ANDERSEN / AFP

    Facilitant la délivrance des passeports russes aux habitants de Donetsk et Louhansk, dans l’est de l’Ukraine, Vladimir Poutine accomplit « devoir vis-à-vis des russophones », selon l’entourage du président russe. L’initiative porte un coup aux processus de paix trois jours après l’élection du comédien Volodymyr Zelenskiy, qui avait promis de relancer ces négociations de paix.

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    « C’est une nouvelle étape de l’occupation du territoire ukrainien par la Russie », a lancé le ministre des Affaires étrangères à Kiev, s’indignant face à une « agression supplémentaire, et une ingérence » dans les affaires intérieures de l’Ukraine. Il a saisi le conseil de sécurité de l’ONU sur la question.

    Légalement, les habitants des républiques autoproclamées de Donetsk et Louhansk sont des citoyens ukrainiens, malgré la guerre qui les sépare du pays depuis 2014, et le processus de paix de Minsk prévoit la réintégration de ces territoires. Les négociations sont toutefois gelées depuis 2016, et compliquées encore plus par cette décision.

    Le Kremlin exerce ainsi une pression considérable sur Volodymyr Zelenskiy. Le président tout juste élu avait promis de tendre la main aux populations de l’Est, par exemple en payant les pensions des retraités. Désormais, il sera difficilement justifiable de verser de l’argent à des détenteurs de passeports russes.

    Avec cette initiative, qui s’ajoute à de fraîches sanctions commerciales et énergétiques, le Kremlin teste la détermination du jeune président. Le message est clair: Vladimir Poutine ne lui fera pas de cadeau, à moins d’obtenir de sérieuses concessions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.