GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Suède: «La grande traversée des élans», ou la «slow TV» sur les écrans

    media Des élans photographiés à Duved, en Suède, en mars 2013 (Photo d'illustration). JONATHAN NACKSTRAND / AFP

    Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la « slow TV », la « télé lente » ? Ou plutôt la télé qui prend son temps ? Le phénomène vient de Norvège, où la télévision publique propose depuis plusieurs années sur son site internet des programmes qui s’étalent sur plusieurs jours, en direct, où les images viennent de caméras fixées à l’avant d’un train, ou sur un bateau qui parcourt les fjords. La « slow TV » est arrivée maintenant en Suède, avec « Den stora älgvandringen », La grande traversée des élans.

    Alors de quoi s’agit–il cette fois, de caméras fixées sur des élans ? Le programme est diffusé pendant 450 heures par la SVT, la télévision publique suédoise. Johan Erhag, le producteur de ce programme, a installé vingt-deux caméras au bord d’un fleuve, au nord de la Suède, un fleuve que les élans traversent depuis des temps immémoriaux pour rejoindre leurs pâturages de printemps.

    C’est une sorte de grande transhumance qui commence à la mi-avril, au premier dégel, jusqu’à début mai. D’ailleurs le programme se termine ce dimanche soir. Sur ces 22 caméras, quinze sont automatiques, et sept autres sont installés sur des radeaux, ou des drones, et le tout est piloté par une régie située un peu en retrait où l’on choisit telle caméra ou telle autre, en fonction de ce qui se passe sur le terrain. Le jour comme la nuit, car il y aussi des caméras infrarouge.

    Peu d’action à l’écran

    En termes d’action, il ne se pas grand-chose, même si les images sont belles. On voit une forêt de pins, le fleuve, vus selon des plans différents, mais tout à coup un groupe d’élans apparaît, et s’apprête à traverser. Et un élan, c’est impressionnant, beaucoup plus grand qu’un cheval. C’est le moment où l’on arrête ce que l’on est en train de faire pour regarder, soit son ordinateur, 24 heures sur 24, soit sa télévision, car il y a aussi une retransmission partielle sur une des chaines de SVT. Les élans passent, ça dure quelques minutes, et après on peut reprendre ses activités. Mais avec toujours son écran allumé, au cas où. Car c’est du direct, tout peut arriver…C’est tout le concept de la slow TV.

    La télé comme bruit de fond

    Beaucoup de gens allument la télévision sans vraiment la regarder, comme un bruit de fond, et pour ça la slow TV est idéale. Il y a aussi un côté contemplatif, avec cette eau qui coule, la forêt, les plans et les points de vue qui changent toutes les minutes. Et puis ceux qui suivent ce programme vous assurent même qu’il y a du suspense : on se demande si les élans vont réussir à traverser la rivière, qui est parfois encombrée de blocs de glace. On s’inquiète pour les petits. On attend les prochains.

    Le programme de SVT le plus suivi sur internet c’est le vinter studion, l’émission-culte consacrée aux sports d’hiver. Eh bien, cette grande traversée des élans où il ne se passe rien, mais tant de choses aussi, arrive juste derrière, avec 2 millions d’heures visionnées sur internet.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.