GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Le pape François attendu à Skopje par les catholiques d’Albanie

    media Après deux jours en Bulgarie, le pape François sera ce mardi à Skopje, en Macédoine du Nord. REUTERS/Yara Nardi

    Le pape François est ce mardi 7 mai en Macédoine du Nord, un pays où la communauté catholique est extrêmement réduite. La plupart des fidèles attendus à la messe pontificale viendront d’Albanie et du Kosovo voisins.

    Avec notre envoyé spécial à Skopje, Jean-Arnault Dérens

    C’est à Skopje que Mère Teresa, la future sainte de Calcutta, a vu le jour en 1910, d’une mère albanaise et d’un père valaque, dans la minuscule communauté catholique de cette ville, alors sous domination ottomane.

    La quasi-totalité des Albanais de Macédoine sont pourtant de confession musulmane, alors que la situation religieuse est plus contrastée au Kosovo où l’on compte 5% d’Albanais catholiques et en Albanie, où catholiques et orthodoxes représentent chacun près de 15% de la population totale du pays.

    Persécutés en Albanie sous la dictature stalinienne, souvent pris en tenaille au Kosovo entre musulmans et Serbes orthodoxes, les catholiques albanais se considèrent volontiers comme les défenseurs des « authentiques » valeurs nationales, que leurs compatriotes auraient « trahies » en se convertissant à l’islam après la conquête ottomane, au XVIe siècle.

    Ces catholiques estiment d’ailleurs avoir joué un rôle essentiel dans la « renaissance nationale albanaise », à la fin du XIXe siècle. Quelle que soit leur religion, tous les Albanais des Balkans honorent pourtant la figure de Mère Teresa, qui a même donné son nom à l’aéroport de Tirana, mais celle-ci est souvent plus considérée comme une sorte d’héroïne nationale que comme une figure religieuse.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.