GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Macédoine du Nord: le social-démocrate Stevo Pendarovski élu président

    media Stevo Pendarovski après l'annonce des résultats préliminaires communiqués par la commission électorale, le 5 mai 2019, à Skopje. REUTERS/Marko Djurica

    Le social-démocrate Stevo Pendarovski remporte l’élection présidentielle contre la candidate de la droite nationaliste. Avec 46% des inscrits, la participation est en baisse par rapport au scrutin de 2014, mais bien au-delà du seuil requis de 40% des inscrits.

    Avec notre correspondant à Skopje, Jean-Arnault Dérens

    La victoire est nette et sans appel et, plus important peut-être encore, les opérations de vote se sont déroulées sans incidents majeurs et ne devraient donc pas faire l’objet de contestations.

    Stevo Pendarovski, le candidat « consensuel » soutenu par tous les partis de la coalition au pouvoir remporte l’élection présidentielle avec près de 53% des voix contre 47% pour la candidate de la droite nationaliste, Gordana Siljanovska Davkova.

    Stevo Pendarovski a salué cet exercice de démocratie, en assurant qu’il serait le président de « tous les citoyens du pays », les Macédoniens, les Albanais, les Roms et les autres, tandis que le chef du principal parti albanais de la coalition gouvernementale a rappelé le vote déterminant de cette communauté, qui représente quelque 20% de la population totale du pays.

    Le Premier ministre Zoran Zaev avait pourtant senti passer le vent du boulet, après un premier tour décevant pour son candidat. Tandis que la fête battait son plein au siège des sociaux-démocrates macédoniens, il a martelé que la place de la Macédoine du Nord était dans l’Otan et l’Union européenne, et qu’il espérait que son pays obtiendrait bientôt une date d’ouverture des négociations d’adhésion.

    À lire aussi : Macédoine du Nord: une élection pour sortir le pays du marasme économique?

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.