GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Européennes: Juncker reconnaît «ses erreurs» sur le Brexit et les LuxLeaks

    media Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker lors de sa conférence de presse, à Bruxelles, le 7 mai 2019. Eric Vidal / AFP

    Avant un sommet informel des 27 membres de l'Union européenne à Sibiu en Roumanie jeudi 9 mai, le président de la Commission Jean-Claude Juncker a tenu une conférence de presse mardi 7 mai. À trois semaines des élections européennes, il a dressé le bilan de son mandat, qui s’achève en octobre.

    Pendant les cinq années de son mandat, Jean-Claude Juncker dit avoir contribué à la relance des investissements et à la baisse du chômage dans l'Union européenne. « Nous avons en Europe de meilleurs droits sociaux, une meilleure protection des consommateurs et des données personnelles en ligne », a déclaré le président de la Commission européenne.

    Mais Jean-Claude Juncker a également fait son mea culpa. Le dirigeant a reconnu deux grandes erreurs commises lors de son mandat. La première, c'est selon lui sa réaction tardive au scandale des LuxLeaks cette affaire qui a mis au jour les accords passés au Luxembourg par les entreprises avec l'administration du pays pour payer moins d'impôts.

    « La deuxième erreur que j'ai commise, c'est d'avoir écouté le gouvernement britannique de Monsieur [David] Cameron, a-t-il lancé. Parce que ce Premier ministre de l'époque m'avait demandé de ne pas intervenir dans la campagne du référendum sur le Brexit. C'était une erreur de ne pas intervenir. Parce que nous aurions été les seuls à démonter les mensonges proférés. J’ai eu tort de me taire à un moment important. »

    Trois ans après ce référendum, le Brexit n'a pas eu lieu le 29 mars 2019 comme initialement prévu. Et le Royaume-Uni participera finalement aux élections européennes le 23 mai.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.