GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Grèce: Alexis Tsipras veut récompenser «les sacrifices des Grecs»

    media «Il importe maintenant que les sacrifices qu'ont fait les Grecs soient récompensés», a déclaré Alexis Tsipras le 7 mai 2019, à moins de trois semaines des élections européennes et municipales du 26 mai. Reuters

    Baisse de la taxe sur la valeur ajoutée de 24 à 13% dans la restauration et sur les produits alimentaires, retour d’un treizième mois pour les retraités ou baisse des taxes sur l’énergie : ces mesures font partie de celles annoncées par le Premier ministre grec Alexis Tsipras mardi 7 mai. A l’approche des élections locales et européennes, la campagne électorale bat son plein.

    De notre correspondante, Charlotte Stievenard

    C’est assis aux côtés des ministres des Finances, de l’Economie et du Travail, qu’Alexis Tsipras a présenté son programme économique pour les quatre prochaines années. Baisse des impôts et mesures sociales doivent permettre selon lui d’alléger le fardeau des Grecs les plus touchés par la crise, « avec pour objectif de créer des perspectives de croissances durables pour l’économie grecque ».

    Un programme de campagne intitulé « La Grèce des plus nombreux » alors que trois élections doivent avoir lieu cette année, dont les législatives en octobre. Pour rassurer les créanciers du pays, Alexis Tsipras s’est également engagé à rembourser de façon anticipée 3,6 milliards d'euros de prêts au Fonds monétaire international : «Non seulement nous remboursons plus vite notre dette à un créancier sévère, mais aussi, nous  économisons plusieurs millions par an en intérêts, car nous empruntons aujourd’hui moins cher pour rembourser un prêt à des intérêts élevés ».

    Le gouvernement d’Alexis Tsipras estime qu’il peut se permettre ses mesures. En 2018, le pays a réalisé un excédent budgétaire de 4,4% du PIB contre 3,9% l'année précédente, loin au dessus des objectifs fixés par l’Union européenne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.