GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Européennes: l’extrême droite et les libéraux débattent dans toute la Suède

    media Le leader d’extrême droite suedois Jimmie Akesson (G), eurosceptique, et Jan Björklund (D), qui dirige les Libéraux, pro-européens. Photo : AFP/Reuters//Montage RFI

    Comme ailleurs en Europe, la campagne électorale pour les élections européennes a commencé en Suède, avec une particularité. En plus des débats organisés par les médias, les leaders de deux partis politiques opposés, l’un pro-européen, l’autre eurosceptique, ont décidé d’organiser leurs propres débats, dans plusieurs villes du pays. La première a eu lieu mercredi 8 mai à Stockholm.

    De notre correspondant à Stockholm,  Frédéric Faux

    Le leader d’extrême droite Jimmie Akesson, eurosceptique, et Jan Björklund, qui dirige les Libéraux, pro-européens, sont sur la même scène. Deux hommes que tout oppose, et c’est justement pour ça qu’ils ont choisi d’organiser eux-mêmes des débats où ils exposent leurs arguments,devant un public qui pose aussi des questions.

    Objectif : inciter les citoyens à voter

    L’objectif de cet exercice inédit est de faire parler de soi, mais aussi d’inciter les Suédois à voter. Car si la Suède est entrée à reculons dans l’Union européenne (UE) en 1995, elle est aujourd’hui le pays où cette institution est la plus appréciée. Plus aucun parti ne demande d’ailleurs la sortie d’une Union dont l’économie suédoise, très exportatrice, ne peut plus se passer.

    « La Suède est un petit pays qui dépend beaucoup du marché unique. Il est essentiel pour nous de faire partie d’un ensemble comme l’Union européenne. C’est un havre de paix dans un monde très peu sûr », analyse Thomas Persson, professeur de Sciences politiques à l’université d’Uppsala.

    Akesson et Björklund ont déjà programmé deux autres réunions-débats, dans d’autres villes de Suède. Quant aux électeurs suédois, qui peuvent choisir le vote anticipé, ils ont commencé à se rendre aux urnes depuis le 8 mai.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.