GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Cinq ans après son arrestation, les soutiens d'Oleg Sentsov ne lâchent rien

    media Ce vendredi 10 mai, cinq ans jour pour jour après son arrestation, les soutiens du cinéaste Oleg Sentsov sont réunis à tour de rôle devant le siège du FSB à Moscou pour demander sa libération. A.Dalsbaeck/RFI

    Les soutiens au réalisateur ukrainien Oleg Sentsov poursuivent leur mobilisation. Ce vendredi 10 mai, cinq ans jour pour jour après son arrestation, ils se sont réunis à tour de rôle devant le siège du FSB à Moscou pour demander sa libération.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    Ils sont une poignée à se relayer, devant les portes du FSB sur la place de la Loubinaka. Les uns après les autres, ils tiennent un panneau réclamant la libération d’Oleg Sentsov et de plusieurs dizaines de détenus ukrainiens, emprisonnés selon eux pour des raisons politiques. « Malheureusement, cela fait déjà cinq ans qu'Oleg Sentsov a été arrêté. Beaucoup de monde demande sa libération, dans notre pays comme à l'étranger. Mais pour l’instant on n'entend aucune réaction de la part du pouvoir. Il y a de moins en moins d'espoir », regrette Konstantin Kotov.

    L’espoir d’une libération est mince, mais les militants qui soutiennent le réalisateur se disent rassurés sur son état de santé et sur son moral, plus de six mois après sa grève de la faim. « Bien sûr, sa santé ne peut pas être parfaite, après quatre mois de grève de la faim. Certains de ses organes internes ont été sérieusement abîmés. Mais son moral est bon. Il est déterminé à continuer à écrire, à travailler sur des scénarios et je pense que ça l’aide à rester fort », avance Alissa Ganieva.

    Ces dernières semaines, ces militants se sont demandé si l’élection d’un nouveau président en Ukraine allait changer la donner – et faciliter les négociations en vue d’un échange de prisonniers entre Kiev et Moscou. Un espoir très vite déçu, car les relations entre Volodymyr Zelenskiy et Vladimir Poutine se sont rapidement dégradées

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.