GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La justice européenne rejette le pourvoi de Mme Le Pen qui contestait le remboursement de 300 000 euros au Parlement européen
    • Le gouvernement britannique repousse le vote des députés sur son nouveau projet de loi sur le Brexit prévu début juin
    • Mondiaux d'athlétisme au Qatar : Nasser Al-Khelaïfi, patron du PSG, mis en examen pour « corruption active » (source judiciaire)
    • Décès de la Britannique Judith Kerr, auteure du célèbre «Tigre qui s'invita pour le thé», à l'âge de 95 ans (maison d'édition)
    • Contraint de se passer d'Android, Huawei prépare son propre système d'exploitation pour la fin de l'année (CNBC)
    • États-Unis: une tornade fait trois morts à Golden City dans le Missouri (autorités)
    • Huawei: «protestation solennelle» de Pékin auprès de Washington (ministère)
    • France: la loi Pacte prévoyant la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) a été promulguée (Journal officiel)
    • Commerce international: la Chine déclare attendre de la «sincérité» des États-Unis avant de reprendre les négociations
    • British Steel-Ascoval: «La partie n'est pas perdue et nous allons la gagner» (Edouard Philippe)
    Amériques

    Vladimir Poutine souhaite «rétablir des relations complètes» avec Washington

    media Le président russe Vladimir Poutine et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo se saluent avant leur entretien à Sotchi, le 14 mai 2019. Pavel Golovkin/Pool via REUTERS

    Le secrétaire d'État Mike Pompeo est ce mardi 14 mai à Sotchi, en Russie. Il a d'abord été reçu par son homologue russe Sergueï Lavrov. Les deux hommes ont dit vouloir renouer le dialogue. Le chef de la diplomatie américaine a ensuite été reçu par le président russe. Vladimir Poutine a déclaré vouloir « rétablir des relations complètes avec les États-Unis » malgré les nombreux sujets de désaccord entre les deux puissances rivales.

    « J'ai l'impression que le président des États-Unis est favorable à une reprise des contacts entre la Russie et les États-Unis. De notre côté, nous avons dit à plusieurs reprises que nous voudrions rétablir des relations complètes », a déclaré Vladimir Poutine au début de son entretien avec Mike Pompeo à Sotchi, sur les bords de la mer Noire.

    « Il est fort souhaitable que votre visite en Russie se fasse au profit des relations entre la Russie et les États-Unis et contribue à leur développement », a-t-il ajouté. Il a salué l'enquête « assez objective » du procureur spécial Robert Mueller, qui a conclu à l'absence de collusion entre Donald Trump et Moscou, qualifiant cette accusation de « n'importe quoi  ».

    M. Poutine n'a cependant pas mentionné le fait que ce rapport a établi une ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016, ce que la Russie a toujours démenti.

    « Certains domaines de coopérations sont excellents, sur la Corée du Nord, l'Afghanistan - nous avons fait du bon travail - et la lutte contre le terrorisme », a souligné de son côté Mike Pompeo. Ce sont des choses sur lesquelles nous pouvons nous baser ».

    La visite du secrétaire d'État américain à Sotchi constitue la rencontre au plus haut niveau entre responsables des deux puissances rivales depuis le sommet d'Helsinki de juillet.

    Lors de ce sommet, le ton conciliant du président Trump à l'égard du maître du Kremlin avait alors choqué la classe politique américaine. La Maison Blanche espère toutefois que la fin de l'enquête de Robert Mueller, qui a conclu il y a moins de deux mois à une ingérence russe dans la présidentielle de 2016 aux États-Unis, mais pas à une collusion entre l'équipe du candidat Trump et la Russie, permette de tourner la page de ces relations glaciales.

    (Avec AFP)

    À lire aussi : Pompeo et Lavrov s’accordent sur l'importance de renouer le dialogue

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.