GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Procès du «casse du siècle» à Bruxelles: le principal prévenu a la barre

    media En 2013, plus de 37 millions d’euros de diamants ont été volés à l’aéroport de Bruxelles. REUTERS/Francois Lenoir/Files

    Une nouvelle audience se tient ce 15 mai au tribunal correctionnel de Bruxelles dans l’affaire du casse du siècle. En 2013, plus de 37 millions d’euros de diamants ont été volés à l’aéroport de Bruxelles. Ce mercredi a lieu la comparution du principal prévenu, accusé d’être le cerveau du braquage, le Français Marc Bertoldi.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Joana Hostein

    Le 18 février 2013, vers 20h, deux véhicules débarquent, à toute allure, sur le tarmac de l’aéroport de Bruxelles. À leur bord, huit individus, cagoulés, vêtus d’uniforme de police, braquent leur arme sur les convoyeurs de fonds qui viennent de déposer plusieurs valises dans la soute d’un avion qui doit s’envoler pour Zurich. Le chargement contient des lingots d’or, des diamants et des pierres précieuses pour une valeur de 37 millions d’euros. Le « casse du siècle », comme on l’appelle ici, n’a duré que quelques minutes.

    Six ans plus tard, une partie importante du butin se trouve toujours dans la nature. 19 prévenus ont été acquittés, c’était l’année dernière, faute de preuves suffisantes. Un avocat de la défense avait alors parlé de véritable « naufrage judiciaire ».

    Aujourd’hui, parole au Français Marc Bertoldi, surnommé Quentin Tarantino dans le milieu criminel. Celui qui est soupçonné d’être le cerveau du braquage était le grand absent du procès en 2018, car incarcéré en France pour une affaire d’enlèvement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.