GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Justin Trudeau considère «totalement inacceptable» de s'être grimé en Noir
    • La compagnie française XL Airways en cessation de paiements, demande son placement en redressement judiciaire (communiqué)
    • Décès de l'acteur français Charles Gérard, second rôle fétiche de Lelouch et grand ami de Jean-Paul Belmondo
    • Le Parquet russe demande à la justice de libérer un acteur emprisonné après un mouvement de soutien
    • Idleb (Syrie): veto russe-chinois à l'ONU à une résolution imposant un cessez-le-feu
    • Décès de l’ancien président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali
    Europe

    La bactérie tueuse d'oliviers Xylella pourrait s'étendre en Europe

    media Des champs d'oliviers touchés par la bactérie Xylella Fastidiosa à Gallipoli, dans les pouilles, en Italie, en février 2016. TIZIANA FABI / AFP

    Xylella Fastidiosa, surnommée « la bactérie tueuse d'oliviers », présente en Corse et dans plusieurs pays méditerranéens, pourrait s'étendre dans le reste de l'Europe et à d'autres végétaux, selon un avis de l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) rendu public ce mercredi.

    L'étude de l'EFSA confirme qu'il n'existe pour l'instant « aucune solution » pour éliminer la bactérie dans les cultures et estime « cruciales » les mesures de « contrôle » des insectes qui la transmettent. Des expériences « prometteuses » sont en cours d'évaluation au Brésil, ainsi que dans la région des Pouilles en Italie, où a été détectée la bactérie pour la première fois en Europe en 2013, a indiqué l'EFSA.

    Les régions méditerranéennes les « plus à risque »

    Xylella Fastidiosa, considérée comme l'une des bactéries les plus dangereuses pour les végétaux à l'échelle mondiale, provoque diverses maladies pouvant conduire à leur dépérissement, voire à leur mort. Bien qu'elle soit présente surtout dans les régions côtières du sud de l'Europe, elle a un potentiel de développement dans « la plupart » des régions de l'Union européenne à l'exception des zones d'altitude, et des pays très au nord, souligne l'étude.

    « Presque tout le territoire européen est caractérisé par des climats pouvant être favorable à l'établissement de Xylella Fastidiosa », les régions méditerranéennes étant les « plus à risque », affirme le rapport. Ces derniers mois, après l'Italie, la France et l'Espagne, de nouveaux foyers ont été identifiés au Portugal, indique l'étude. La liste des plantes hôtes de cette bactérie, potentiellement infectées, comprend plus de 500 espèces végétales au total, parmi lesquelles les amandiers et les agrumes.

    ( Avec AFP )

    ► À lire aussi : France: Xylella, la bactérie tueuse d'oliviers, débarque en Corse

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.