GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: Merkel évoque une «relation conflictuelle» avec Macron

    media Emmanuel Macron et Angela Merkel lors de la réunion informelle des dirigeants de l'UE à Sibiu (Roumanie), le 9 mai 2019. Ludovic Marin/Pool via REUTERS

    « Confrontations ». Le mot devient à la mode dans les relations franco-allemandes. Après Emmanuel Macron, Angela Merkel l'a utilisé dans une interview à un quotidien allemand pour évoquer ses rapports avec Paris. Les deux capitales ont eu des positions divergentes sur plusieurs dossiers ces derniers temps. Plus largement, la chancelière allemande se voit reprocher de ne pas avoir soutenu suffisamment les propositions du président français sur l'Europe. Elle s'en défend.

    Avec notre correspondant à Berlin,Pascal Thibaut

    Des confrontations, des différences de mentalité oui, mais pas de détérioration de la relation avec Paris. Après Emmanuel Macron, Angela Merkel abandonne les discours de façade un peu usés sur l’amitié franco-allemande à toute épreuve pour une rhétorique plus réaliste.

    Le président français a confirmé mercredi soir ses récentes déclarations sur « une confrontation féconde » avec Berlin, soulignant d’accepter des désaccords momentanés pour trouver des compromis.

    Ces derniers mois, différents dossiers ont illustré de tels désaccords comme sur le gel des exportations d’armes à l’Arabie saoudite par l’Allemagne ou des divergences sur le report du Brexit.

    Plus largement, Angela Merkel rejette dans son interview au quotidien Süddeutsche Zeitung l’idée qu’elle freinerait en permanence les propositions européennes d’Emmanuel Macron évoquant son engagement dans les Balkans ou pour l’Afrique.

    En France comme en Allemagne, l’absence de réactions, le scepticisme voire le rejet réservé aux propositions françaises ont été regrettés. Angela Merkel rappelle la laborieuse constitution d’un nouveau gouvernement allemand et ses contraintes à la tête d’une coalition et face à un Parlement plus puissant qu’en France.

    On travaille ensemble en permanence, nous trouvons des compromis...

    Emmanuel Macron 16/05/2019 - par RFI Écouter

    À écouter aussi : Projet Nord Stream 2: de l'eau dans le gaz entre Paris et Berlin?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.