GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Arménie: le Premier ministre Pachinian veut une réforme radicale de la justice

    media Le premier ministre Nikol Pachinian souhaite réformer en profondeur le système judiciaire et en chasser les membres de l'ancien régime. AFP Photos/KAREN MINASYAN

    Un an après la révolution arménienne, le Premier ministre Nikol Pachinian a annoncé la « seconde phase de la révolution ». Il souhaite réformer le système judiciaire qu’il ne peut pour l’instant pas contrôler.

    Avec notre correspondante à Erevan, Constance Léon

    Nikol Pachinian veut frapper un grand coup avec une réforme judiciaire. C’était l’une de ses promesses pendant la révolution. Dans un direct Facebook ce lundi en début d’après-midi, le Premier ministre arménien a annoncé que tous les juges devraient être contrôlés pour vérifier leur indépendance. Ceux précédemment condamnés par la Cour européenne des droits de l’homme doivent démissionner.

    Le Premier ministre détient de fait les pouvoirs exécutifs et législatifs, avec une majorité à l’Assemblée nationale, mais le pouvoir judiciaire reste contrôlé par l’ancien régime des oligarques. L’appel de Pachinian à bloquer les tribunaux et à soutenir cette réforme a été suivi dans tout le pays. Même si les manifestants étaient moins nombreux que précédemment.

    Le Premier ministre prêt à changer la Constitution

    Ces annonces interviennent juste après la libération de Robert Kotcharian, l’ex-président arménien, ennemi personnel de Nikol Pachininian et symbole du régime des oligarques qui contrôle encore l’économie arménienne.

    Nikol Pachinian veut à tout prix créer une justice transitionnelle, quitte à changer la Constitution par référendum. Une décision qui reste pour le moment en suspens.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.